An 1 sous Talon 2/ Cadre de vie: de grands pas franchis pour l’amélioration

Par Arnaud DOUMANHOUN,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur An 1 sous Talon 2/ Cadre de vie: de grands pas franchis pour l’amélioration

An 1 sous Talon 2/ Cadre de vieDes chantiers qui changent le visage du pays

 

L’aménagement du territoire, l’assainissement du cadre de vie ou la protection côtière, le Bénin améliore ses performances dans tous les compartiments de l’environnement. José Tonato, ministre du Cadre de vie et du Développement durable, l’a fait savoir, hier, sur l’émission « le Gouvernement en action » consacrée au bilan de l’an 1 sous Talon 2.

LIRE AUSSI:  Dématérialisation de l’état civil: Le gouvernement met le cap sur la phase décisive

La construction des logements sociaux, la mise en œuvre du programme d’assainissement pluvial de la ville de Cotonou, la construction des marchés, le vote de lois en faveur de la protection de l’environnement. La liste n’est pas exhaustive, selon José Tonato, ministre du Cadre de vie et du Développement durable. A l’heure du bilan de l’an 1 du second quinquennat de Patrice Talon dans son secteur, il assure que les fruits tiennent la promesse des fleurs avec la poursuite des chantiers en cours et le lancement de nouveaux projets.
Dans le domaine des logements sociaux, il explique que les travaux se poursuivent. « C’est le programme emblématique du cadre de vie. Habiter chez soi pour le Béninois est fondamental. C’est la première fois que depuis 60 ans, on aborde de façon globale l’habitat dans son sens d’apport du foncier, du financement, des infrastructures, et de l’unité de logement réalisé selon les normes internationales », soutient le ministre Tonato. Les logements sociaux seront livrés à un taux de 3,5 % remboursable sur 17 ans sans apport initial et ceux économiques 6,5 %. Le projet de construction des marchés suit également son cours. « Nous avons dit zéro éléphant blanc. Donc, on se donne tous les moyens pour que, lorsqu’il y a des difficultés, on puisse trouver les solutions durables pour l’atteinte des objectifs. Le président Talon a bien vu le rôle que jouent les urbains dans la structuration du développement, et surtout dans l’économie de la ville », a-t-il indiqué.
Par rapport aux marchés en cnstruction, il a montré qu’ils sont des équipements de rencontre, de commerce. Ce sont les points de régulation des échanges à l’intérieur du pays comme vis-à-vis de l’extérieur. Et sur les neuf marchés en construction à Cotonou, c’est plus de
7 000 places contre les 1 700 recensées avant le démarrage du projet. « Ça veut dire que nous avons vraiment anticipé sur le développement, sur un certain nombre d’infrastructures qui seront déplacées bientôt dans l’agglomération de Cotonou, tel que le marché Dantokpa », a clarifié le ministre Tonato. On retiendra aussi que la première phase de construction des 20 marchés coûte globalement 89 milliards F Cfa.
Le ministre du Cadre de vie et du Développement durable assure aussi que l’assainissement se poursuit à travers le projet Asphaltage qui est un programme d’amélioration de la voirie et de l’assainissement à Cotonou et dans les principales villes du Bénin. Pour lui, au-delà de l’infrastructure, c’est un programme d’amélioration de la mobilité urbaine, de la circulation dans nos villes, et donc de dynamisation de l’économie.
« Nous avons prévu de faire 195 km dans la phase A sur les 9 villes concernées. Mais nous avons fait pratiquement 205 km malgré les difficultés, notamment la pandémie du coronavirus… », a déclaré le ministre Tonato tout en rappelant le démarrage du Programme d’assainissement pluvial de Cotonou (Papc) d’un montant de 264 milliards de francs Cfa. Selon le ministre, Cotonou sera définitivement hors de l’eau d’ici 2026, et les inondations seront conjuguées au passé, après la gestion efficiente de la question relative à l’érosion côtière. « On se rend compte qu’en 5 ans, on a aménagé plus de voies que ces dernières années », a indiqué le patron du Cadre de vie.

LIRE AUSSI:  Audience publique à la Cour constitutionnelle: 44 décisions rendues sur divers dossiers