An deux de Patrice Talon au pouvoir: La Coalition de Rupture solidement mobilisée

Par ,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur An deux de Patrice Talon au pouvoir: La Coalition de Rupture solidement mobilisée


La coalition rupture

Réuni hier jeudi 19 avril 2018 à Cotonou, autour du thème « Quelles perspectives pour la Coalition de Rupture », le secrétariat permanent de la coalition de Rupture, un regroupement politique né entre les deux tours de la présidentielle de 2016, a organisé une journée de réflexion au cours de laquelle elle a réaffirmé son engagement aux côtés du président Patrice Talon.

LIRE AUSSI:  Célébration de la couverture internationale en santé: Les mesures pour des services de santé de qualité

Ce jeudi 19 avril, le secrétariat permanent de la Coalition de Rupture a fait sa première grande sortie médiatique depuis son triomphe en mars 2016, à l’occasion du deuxième anniversaire de l’avènement du président Patrice Talon au pouvoir. Sous le leadership de son président Rufino d’Almeida, ce regroupement politique a réfléchi sur le thème : « Quelles perspectives pour la Coalition de Rupture ? ». 

Saluant la fidélité du chef de l’État à ses engagements, les membres du bureau du secrétariat permanent ont noté la rigueur qui caractérise la gestion du président Talon. Toutes choses, selon eux, qui caractérisent la grandeur des ambitions de la coalition pour le Bénin. Pêle-mêle, ils ont cité la lutte contre la corruption, la transparence dans l’organisation des concours au profit de l’État, l’assainissement des finances publiques, la lutte contre l’insécurité, la fin du délestage, la restauration de l’autorité de l’État. Ils se sont félicités qu’en deux années, le gouvernement ait commencé par lever les entraves au développement du pays.
Après deux années de discrétion dans l’accompagnement des actions du gouvernement, la coalition annonce un changement de cap pour les trois années qui restent du quinquennat. Elle se voudrait prochainement plus active sur le terrain politique pour expliquer aux populations les actions menées par le gouvernement, préparer les échéances électorales à venir et se positionner sur les grands enjeux du moment, dont la réforme du système partisan. « Nous devons nous adapter à la nouvelle donne. Nous allons vers une réduction drastique des partis politiques », a affirmé Rodrigue Sakponou, avant de réitérer son soutien au chef de l’État dans sa détermination à réformer le système partisan. Autant dire que la Coalition de Rupture veut contribuer à la réussite du quinquennat du président Talon.

LIRE AUSSI:  Classement mondial Fifa/Coca-Cola: Le Bénin monte à la 84e place