Animation de la vie politique nationale: Les grandes orientations des Fcbe face aux préoccupations de l’heure

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Animation de la vie politique nationale: Les grandes orientations des Fcbe face aux préoccupations de l’heure


Le Bureau politique national des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) était face aux élus communaux et municipaux du Borgou, samedi 12 septembre dernier à Parakou. Outre la restitution des activités qu’il a organisées et le renforcement des capacités des élus présents, ce conclave lui a offert l’opportunité de se prononcer par rapport à certaines préoccupations de l’heure, sur le plan politique.

LIRE AUSSI:  Mondial de Russie 2018: Les Aigles de Carthage de retour douze ans après

Grandes étaient, samedi 12 septembre dernier, les retrouvailles entre les élus communaux et municipaux Fcbe du département du Borgou et le Bureau politique national de leur parti. L’occasion leur a permis de donner des orientations et de répondre à un certain nombre de préoccupations des militants. Il s’agit, a précisé le secrétaire exécutif national adjoint, Théophile Yarou, des questions liées au parrainage, à la participation du parti et au choix de son candidat pour la présidentielle de 2021.
Pour l’élu communal Fcbe et maire de Bembèrèkè, membre du Bureau politique national, Garba Yaya, il n’est pas question de rejeter ou de remettre en cause aujourd’hui la réforme du système partisan, notamment la question du parrainage.
« Les textes ont dit qu’il faut des parrains. Le nombre a été fixé. Même si nous ne l’avons pas exactement, nous sommes en droit de dire oui au parrainage », a-t-il insisté.
« Nous aurons un candidat pour la présidentielle. Nous aurons également un vice-président. Les propositions iront de la base et des coordonnateurs. Et nous irons jusqu’au sommet pour avoir deux personnes représentatives qui vont porter notre parti à la présidentielle de 2021 et la gagner », a rassuré Garba Yaya.
Depuis les élections communales et municipales du dimanche 17 mai dernier, a expliqué le secrétaire exécutif national adjoint, Théophile Yarou, le Bureau politique national du parti n’a pas pu rencontrer les élus, pour échanger avec eux. Malgré le contexte difficile, a-t-il toutefois rappelé, le parti Fcbe a remporté 260 sièges de conseillers communaux ou municipaux, puis de 7 maires au départ, il s’est finalement retrouvé avec 6.
Les acquis de ces dernières élections pour le parti depuis l’obtention de son récépissé, ont donc été présentés aux participants. De même, les capacités de ces derniers sur la vie du parti ont été renforcées, ainsi que sur leur rôle en tant qu’élus Fcbe au niveau de leurs communes.

LIRE AUSSI:  Tournée du chef de l’État dans les communes: Cobly désormais «BENI»