Aplahoué, Dogbo, Klouékanmè et Lokosssa: Les nouveaux maires s’installent

Par Désiré C. VIGAN A/R Mono Couffo,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Aplahoué, Dogbo, Klouékanmè et Lokosssa: Les nouveaux maires s’installent


Les passations de charges entre les maires sortants et entrants, pour le compte de la quatrième mandature de la décentralisation, ont repris à la suite des dernières élections qui ont eu lieu le week-end dernier. Hier, lundi 8 juin, c’était au tour de Lokossa, dans le Mono, et des communes d’Aplahoué et de Klouékanmè dans le Couffo.

LIRE AUSSI:  Soirée de l’excellence 2018 de Hecm: Les meilleurs étudiants de 2017-2018 récompensés

Gervais Hounkpè Houenou, le nouveau maire de Lokossa, et ses deux adjoints que sont Norbert Gangbedji et Rodéo Megnikpa se sont revêtus, depuis hier, de leurs attributs. Notamment leurs écharpes de maire et d’adjoints au maire leur ont été portées, dans la soirée à l’hôtel de ville par le préfet du Mono, Komlan Zinsou. Cet acte qui installe au gouvernail de la cité des Kotafon les dirigeants de la quatrième mandature de décentralisation au Bénin a été l’occasion pour l’enseignant-chercheur élu, maire, samedi 8 juin dernier, de s’adresser à ses administrés. « Nous allons oser, nous avons des ambitions, et l’Union progressiste, le parti qui nous a porté en a de plus grandes », laisse entendre Gervais Hounkpè Houenou en mettant un accent particulier sur la nécessité de rassembler tous autour des questions de développement. « C’est ensemble, au-delà de tout clivage que nous parviendrons à l’édification de Lokossa de rêve dans lequel les jeunes, les femmes et toutes les autres couches de la société pourront atteindre l’épanouissement », plaide le nouveau maire qui a pris les rênes de la commune des mains de Pierre Awadji. C’est de nouveaux visages qui sont promus à la tête du conseil de 25 membres dont une seule femme conseillère nommée Clarisse Sossou.

LIRE AUSSI:  Contrôle de l'excès de vitesse dans le Mono: La répression débute ce jeudi sur l’axe Comé - Grand-Popo

Aplahoué, Dogbo et Klouékanmè dans le Couffo

Dans le département du Couffo, c’est à une série de passations de charges que les populations ont eu droit, dans la journée d’hier. Elles ont été organisées successivement à Klouékanmè, à Dogbo puis à Aplahoué, dernière commune à boucler la série. L’opérateur économique Dieudonné Coffi Gbejekan, le nouveau maire, et les deux adjoints au maire à savoir Aimé Akando et Raymond Otodji, étaient à l’honneur à Klouékanmè. L’étape de Dogbo a permis à Magloire Agossou, le maire entrant et ses deux adjoints, Marcellin Sognon et Calixte Sossou d’être installés.

Très attendue, pour avoir fait flop en début de la semaine dernière, la passation de charges entre Ousséna Adamou, le maire sortant et Maxime Allossogbe a bouclé la série d’hier sur des appels à taire la hache de guerre, à fédérer les énergies pour changer le visage d’Aplahoué, chef-lieu du Couffo. Constituée également de nouveaux visages, l’équipe du maire Maxime Allossogbe portée à la tête du conseil, a pour adjoints Jacob Douvi et Bernard Gbesso. Dans chacune des mairies ayant abrité la cérémonie, le préfet Christophe Mègbédji a revêtu de leurs attributs, le maire entrant ainsi que ses adjoints. La prise de possession du maillet et signature du procès-verbal de passation de charges ont constitué les étapes marquantes de la cérémonie. Les dirigeants des six communes du Couffo sont tous issus du parti Union progressiste. Le reste des investitures à la tête des conseils du Mono et du Couffo est prévu pour ce jour.