Appui à la formalisation des demandes d’acte de naissance sécurisé: L’Anip déploie ses agents dans les ministères

Par Alexis METON  A/R Atacora-Donga,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Appui à la formalisation des demandes d’acte de naissance sécurisé: L’Anip déploie ses agents dans les ministères


Le gestionnaire mandataire de l’Agence nationale d’identification des personnes (Anip) a fait le tour des ministères bénéficiaires de l’appui à la formalisation des demandes d’acte de naissance sécurisé, du certificat d’identification des personnes (Cip) et de la carte nationale d’identité biométrique, hier mardi 1er septembre. À l’étape du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, Cyrille Gougbédji a exprimé sa joie, au vu des dispositions mises en place par le personnel pour le déroulement de l’opération.

LIRE AUSSI:  Législatives 2023 au Bénin : Appel à dénoncer les non-électeurs figurant sur la liste électorale

L’opération dénommée appui à la formalisation des demandes d’acte de naissance sécurisés, de certificat d’identification des personnes, et de carte nationale d’identité biométrique dans les ministères se déroule bien. C’est le constat fait par le gestionnaire mandataire de l’Agence nationale d’identification des personnes (Anip), Cyrille Gougbédji au cours d’une descente qu’il a effectuée hier mardi 1er septembre. Au niveau du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, Cyrille Gougbédji a rappelé que l’opération a débuté le lundi 31 août et a pour objectif de faciliter la tâche aux agents de l’État en service dans les ministères pour la formalisation des différentes demandes inhérentes à la carte nationale d’identité biométrique. Il s’agit aussi d’éviter que les agents de l’État abandonnent le travail pour se retrouver dans de longues files d’attente à l’Agence nationale d’identification des personnes (Anip), d’après le gestionnaire mandataire de l’Anip, qui se dit satisfait des dispositions prises par le personnel du Maec pour le déroulement de l’opération. Celle-ci traduit également un modèle de management des services publics qui sont chargés des prestations à la population, poursuit-il, en faisant remarquer que généralement les services publics sont en proie à des engorgements de requérants pendant que le travail qui est d’intérêt général est laissé de côté.

LIRE AUSSI:  Contrôle de l’action gouvernementale au Parlement: Valentin Djènontin dépose trois questions orales et une d’actualité

Satisfaction

« À la descente au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération pour voir comment se déroule l’opération, nous sommes satisfaits. Le ministère a pris toutes les dispositions requises pour la réussite de l’opération. Nous avons constaté que les diplomates rentrés et qui n’avaient pas fait le Ravip viennent demander leur enrôlement accompagnés des membres de leur famille. Nous avons vu les couples, nous avons vu les enfants qui sont venus faire l’enrôlement qui est l’inscription au registre des personnes physiques, et tout citoyen béninois et toute personne vivant sur le sol béninois a l’obligation de s’inscrire au registre des personnes physiques », affirme Cyrille Gougbédji. Il note un engouement des agents de l’État au niveau du Maec pour l’opération. « La journée du lundi a donné plus de 115 demandes de carte nationale d’identité biométrique, du Cip et d’acte de naissance sécurisé. Et nous avons eu une soixantaine d’enrôlements au registre national des personnes physiques», a précisé le gestionnaire de l’Anip. Il s’engage à renforcer la logistique de formalisation pour réduire le temps d’enrôlement et permettre aux agents de vaquer à d’autres choses.
Au niveau des autres ministères, l’opération se déroule très bien selon l’observation faite. Il y a toutefois, certains ministères qui ont des difficultés liées à la délocalisation de bureaux et services. Ce fait est une préoccupation importante à laquelle l’équipe de l’Anip réfléchit pour trouver une solution afin de prendre en compte tous les agents de l’État. Le gestionnaire mandataire de l’Anip invite par ailleurs tous les citoyens et les personnes vivant au Bénin à se faire prendre en compte au registre national des personnes physiques.
Il s’agit d’une noble initiative d’après le diplomate Justin Houètohossou qui a exprimé sa reconnaissance au gouvernement tout en appelant ses collègues à profiter de cette aubaine.