Appui au développement des communautés: Uche Ofodile évoque la nouvelle dynamique de la Fondation Mtn

Par Kokouvi EKLOU,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Appui au développement des communautés: Uche Ofodile évoque la nouvelle dynamique de la Fondation Mtn

Uche Ofodile

Suite à l’atelier de réflexion sur la nouvelle stratégie de la Fondation Mtn, vendredi 25 juin dernier à Cotonou, Uche Ofodile, directrice générale de l’opérateur de téléphonie mobile, s’est confiée à la presse, ce lundi 5 juillet, au siège de l’entreprise. Objectif: évoquer le processus de transformation de la Fondation Mtn au regard des dynamiques en cours dans le pays.

LIRE AUSSI:  Journée mondiale des communications sociales: Les professionnels des médias invités à plus de discernement

Impulser une nouvelle dynamique à la Fondation Mtn Bénin. C’est l’objectif que s’est fixé l’opérateur de téléphonie mobile Mtn en organisant, par le biais du Cabinet Rdf Strategies, vendredi 25 juin dernier, un atelier auquel ont pris part les experts dans les domaines de la responsabilité sociale, la gestion des parties prenantes, des relations publiques, des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (Esg) et de la communication. Une rencontre devant désormais acter le processus de transformation de cette fondation dont les actions impactent diversement la vie des communautés.
Face à la presse, ce lundi 5 juillet au siège du réseau de téléphonie mobile à Cotonou, Uche Ofodile, directrice générale de la société, a justifié l’intérêt de cet atelier et les grandes décisions qui en sont issues.
« C’était important pour nous de faire ce point parce que nous nous sommes rendu compte qu’en dix ans, la Fondation a donné énormément au pays. On parle d’environ 2,5 milliards de francs Cfa dépensés à travers plus de 150 projets, mais nous nous sommes également rendu compte qu’aujourd’hui, nous sommes dans une autre dynamique. Le pays dans lequel nous sommes, change. Il y a énormément de choses qui sont faites et nous avons un gouvernement qui a un programme d’action clair. Nous avons estimé que la Fondation devrait participer de plus en plus à ce programme d’action pour mettre en place ce que nous appelons un partenariat gagnant-gagnant», explique la directrice générale. La finalité de ces réflexions menées autour de la Fondation, souligne-t-elle, «c’est de donner une direction à laquelle nous nous arrimons et permettre à la Fondation de s’aligner sur ce qui se passe dans le pays tout en continuant d’aider les populations et être sûrs que nous faisons partie de cet écosystème ».
En somme, il s’agit de repenser la façon de faire les choses pour avoir une nouvelle stratégie afin de mieux accompagner les communautés.
La Fondation Mtn fait ainsi sa mue en vue de s’adapter aux réalités actuelles et aux nouveaux objectifs du label Mtn et n’entend point s’écarter de son engagement au service des communautés.
Avec la mise en place de la nouvelle stratégie du Groupe Mtn, ce processus de réorganiser la politique de la Fondation s’est avéré utile et nécessaire dans l’accompagnement du développement local.

LIRE AUSSI:  Pour un Bénin mieux organisé: L’Union Progressiste outille 150 jeunes enfants

De nouvelles orientations

Bien que les projets déployés aient impacté durablement des milliers de bénéficiaires, le temps est venu, selon Uche Ofodile, pour cette fondation d’entreprise de créer des partenariats solides avec les institutions de l’Etat.
« Il y a un programme rendu public par le gouvernement et l’idée est d’y participer. Nous sommes enthousiastes parce qu’il y a tellement de chantiers sur lesquels nous pouvons travailler. Il y a un grand programme sur le numérique pour permettre à la population d’avoir accès à la communication numérique. Nous avons discuté de quelques points capitaux autour desquels nos actions peuvent tourner, notamment l’éducation numérique et l’inclusion financière. A ceci s’ajoutent un programme autour de l’autonomisation des jeunes, des initiatives dans le domaine de la santé. Très tôt, nous avions déjà commencé par travailler avec le gouvernement sur la question de la Covid-19 qui nous a montré l’importance d’être vraiment impliqués dans la santé. Nous avons envisagé que dans l’éducation au numérique et l’inclusion financière, il y a un accent à mettre sur les femmes. Les deux choses les plus importantes sur lesquelles nous nous sommes concentrés, c’est l’éducation et la question des femmes. Nous comptons également travailler avec nos partenaires et le gouvernement pour les impliquer dans ces projets », relève la directrice générale de Mtn Bénin.
Si la Fondation s’est beaucoup investie dans des œuvres qui facilitent aujourd’hui la vie à de milliers de personnes, la volonté d’aller plus loin sous-tend l’atelier de repositionnement de l’organisation et la dynamique projetée à l’occasion de cette rencontre.
Et pour la directrice générale, une nouvelle ère s’ouvre pour Mtn et sa fondation. Désormais, « elle sera un important levier pour développer des thèmes autour de valeurs partagées avec le gouvernement du Bénin, afin d’avoir un impact plus large au sein des communautés ». Un crédo qui témoigne davantage de sa responsabilité sociale.
Passée l’étape de la tenue de l’atelier du 25 juin 2021 et des discussions autour des nouvelles orientations à donner à l’organisation, la directrice générale de Mtn Bénin indique que la deuxième étape sera d’aller vers les différents partenaires et le gouvernement pour avoir le retour. « Il faut s’assurer aussi que les points sur lesquels nous souhaitons intervenir sont les mêmes que ce que nous aurons sur le terrain. Donc, d’ici la semaine prochaine, ces conversations vont commencer avec les différents partenaires et au bout de cela, nous pourrions revenir nous asseoir pour définir les questions sur lesquelles la fondation va travailler sur les prochaines années parce qu’il ne s’agira pas d’un programme sur un an mais plusieurs années ; entre 3 et 5 ans, pour pouvoir avoir les résultats. Nous ne pouvons pas tout faire mais au moins les gens sauront que dans tel ou tel domaine, ils pourront faire recours à la fondation », gage-t-elle.

LIRE AUSSI:  Can 2019: Super Eagles, champions des médaillés de bronze