Appui au développement: La Bad investira 221 milliards F Cfa en 2020 au Bénin

Par Claude Urbain PLAGBETO,

  Rubrique(s): Non classé |   Commentaires: Commentaires fermés sur Appui au développement: La Bad investira 221 milliards F Cfa en 2020 au Bénin


La Banque africaine de développement reste dans la dynamique d’accompagnement de la transformation structurelle de l’économie béninoise. Elle compte approuver en 2020, au profit du pays, un montant de 221 milliards F Cfa pour le financement de divers projets, a annoncé, ce lundi à Cotonou, le représentant résident de l’institution au Bénin, Dr John Andrianarisata.

LIRE AUSSI:  Suite aux travaux de protection de la côte: L’Est de Cotonou passe du désarroi à la joie

« Les perspectives sont bonnes. La Bad compte approuver en 2020 en faveur du Bénin un montant total de 221 milliards F Cfa pour davantage consolider les performances enregistrées ces dernières années ». C’est ce qu’a annoncé le représentant résident de la Banque africaine de développement (Bad) pour le Bénin, Dr John E. C. Andrianarisata, à la faveur d’une conférence de presse animée, ce lundi 11 novembre au siège de l’institution à Cotonou, en présence des représentants d’organisations de la Société civile. Cet investissement servira à financer huit opérations dans les secteurs de l’agriculture, des transports, de l’énergie et de l’assainissement, précise-t-il, avant d’assurer que le Bureau pays de la Banque s’attèlera, conjointement avec le gouvernement, à faire un suivi régulier pour une meilleure exécution des projets afin d’améliorer les conditions de vie des populations.
Selon le conférencier, l’appui s’inscrit dans le cadre de la Stratégie pays de la Banque approuvée pour la période 2017-2021, dans le but d’aider à la transformation structurelle de l’économie béninoise pour une croissance inclusive génératrice d’emplois décents, tout en assurant la transition vers une économie verte. A ce jour, indique Dr John Andrianarisata, le portefeuille global de la Bad au Bénin compte dix-huit projets actifs (publics et privés, nationaux et régionaux) pour un montant total de 377,14 milliards. Le taux global de décaissement affiche 25,2 %. Pour l’année 2019, la Bad a approuvé, en faveur du Bénin, des opérations pour un montant de 95,96 milliards F Cfa pour différents projets dont un projet d’électrification rurale et un projet d’assainissement pluvial de Cotonou approuvés en septembre dernier.
Faisant le point à mi-parcours, le conférencier fait savoir que des résultats notables ont été enregistrés dans la mise en œuvre de la stratégie. Une visite des sites de projets est annoncée pour la semaine du 25 novembre prochain pour toucher du doigt les avancées et les retards éventuels dans leur exécution. « Six opérations étaient programmées pour la période 2017-2019, mais c’est plutôt neuf qui ont été approuvées dans les domaines de l’agriculture et l’agro-industrie, des transports, de l’énergie, de l’assainissement, et de la gouvernance », informe-t-il. Cela témoigne de la dynamique de coopération entre le Bénin et la Banque, se réjouit le représentant résident de la Bad, décernant au passage un satisfecit au ministre de l’Economie et des Finances.

LIRE AUSSI:  A Washington ce dimanche: Les dessous de la visite du président Talon

Résultats

Dans le secteur agricole, Dr Andrianarisata note l’aménagement de 1350 ha avec maîtrise totale d’eau et 1842 ha de bas-fonds, malgré le retard noté chez une entreprise adjudicataire dans la Vallée de l’Ouémé et qui pourrait entraîner une résiliation de contrat. A cela, s’ajoutent la mise en valeur de 792,5 ha de terres agricoles, la construction de 211 km de pistes rurales, la construction d’un nouvel abattoir à Cotonou, de mini-laiteries ainsi que des unités de transformation agricole.
Au niveau des transports, il fait cas de l’accroissement des échanges commerciaux et du renforcement de l’intégration régionale avec la construction de 77,5 km de route sur l’axe Lomé-Cotonou et la réalisation de 16,8 km de voies structurantes. Le représentant de la Bad espère que ces résultats seront consolidés avec la mise en œuvre du projet d’aménagement de la route cotonnière Djougou- Pehunco-Kérou-Banikoara déjà approuvé par la Bad en décembre 2018 pour un montant de 78,669 milliards F Cfa.
L’énergie n’est pas du reste. La Banque a contribué en 2017 au financement du Plan d’urgence de l’électricité initié par le gouvernement, pour un montant de 16,17 milliards F Cfa d’une part, et l’augmentation des capacités de production d’énergie avec la réalisation d’une ligne de transport d’électricité de 330 kV Ghana-Togo-Bénin et la mise en service du poste de Sakété d’autre part.
Dans le domaine de l’eau et de l’assainissement, 2300 ml de conduites vétustes ont été remplacées dans les localités de Porto-Novo et des Aguégués, auxquelles viendront s’ajouter de nouvelles infrastructures socioéconomiques.
Par ailleurs, la Représentation de la Bad au Bénin se réjouit d’avoir contribué à l’amélioration de l’environnement des affaires, de la gestion des investissements publics, de la gouvernance sectorielle de l’énergie et de l’inclusion énergétique, grâce à une opération d’appui budgétaire de 10 milliards F Cfa. D’autres appuis sont allés à l’endroit des maraîchers, des groupements féminins, etc., créant 2526 emplois directs pour 384 jeunes entrepreneurs agricoles installés.

LIRE AUSSI:  Zone commerciale de Ganhi: La délocalisation de la Société des ciments du Bénin actée