Appui aux établissements scolaires: Du mobilier et des bols aux écoles de Kpingni

Par Alexis METON  A/R Atacora-Donga,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Appui aux établissements scolaires: Du mobilier et des bols aux écoles de Kpingni


Deux écoles de l’arrondissement de Kpingni dans la commune de Dassa-Zoumè ont bénéficié de mobilier et de bols destinés à leurs cantines. Il s’agit de l’Ecole primaire publique de Fita et celle de Togon dont les enfants saluent la générosité de leur donateur et appellent d’autres bonnes volontés à leur chevet.

LIRE AUSSI:  Conflits entre éleveurs et agriculteurs: En quête de concorde au sein des communautés


Les enfants des écoles primaires publiques de Fita et de Togon dans l’arrondissement de Kpingni, commune de Dassa-Zoumè, ont bénéficié de la générosité de Claude Anignikin, suppléant de Jean Eude Okoundé, député à l’Assemblée nationale.
La première école manque de mobilier ; une situation qui constitue un casse-tête pour les enseignants. La deuxième a exprimé le besoin de bols pour les enfants pour leur permettre de manger à la cantine scolaire, une initiative du gouvernement pour offrir de meilleures conditions d’études aux apprenants des régions du Bénin. Ces vœux exprimés par les directeurs des écoles ont été satisfaits dans la journée du vendredi 6 décembre en présence du chef d’arrondissement de Kpingni et des personnalités venues soutenir le donateur.
Selon les enfants, ce geste est très appréciable et facilitera leur apprentissage, pour s’affranchir des difficultés rencontrées jusque-là. « C’est avec une grande joie que nous recevons le mobilier que vous mettez gracieusement à notre disposition, pour nous permettre de suivre les cours dans de bonnes conditions afin d’assurer notre avenir », a indiqué le porte-parole des élèves de l’école primaire publique de Fita. Il a promis, au nom de ses camarades, d’en faire un bon usage. Il s’est aussi engagé à donner de meilleurs résultats scolaires. Toutes choses pouvant faire bénéficier plus de dons à l’école. L’autre doléance des élèves de l’Epp Fita est la réalisation d’une pompe à motricité humaine, pour pallier le manque d’eau récurrent au niveau de l’école.
Après Fita, cap a été mis sur le village Togon, où un important lot de bols a été mis à la disposition des apprenants pour leur permettre de se restaurer dans de bonnes conditions à la cantine scolaire. Selon Claude Anignikin, ce geste constitue un appui aux nombreux efforts du gouvernement en matière de promotion de l’éducation de qualité au Bénin.

LIRE AUSSI:  Conflits entre éleveurs et agriculteurs: En quête de concorde au sein des communautés