Appui aux infrastructures agricoles de la vallée de l’Ouémé: Une mission de la Bad au Bénin pour la revue du projet

Par Eric TCHOGBO,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Appui aux infrastructures agricoles de la vallée de l’Ouémé: Une mission de la Bad au Bénin pour la revue du projet


Le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Gaston Cossi Dossouhoui a lancé, ce jeudi 29 novembre à Cotonou, les travaux de la revue à mi-parcours du Projet d’appui aux infrastructures agricoles de la vallée de l’Ouémé (Paia-Vo). Il s’agit pour les cadres de ce ministère et la mission du groupe de la Banque africaine de développement d’échanger sur les performances enregistrées, les goulots d’étranglement en vue de faire des projections réalistes pour l’atteinte des objectifs visés.

LIRE AUSSI:  34e Journée nationale de l’arbre: Un groupe des éco-citoyens est né à Comè

« Le Projet d’appui aux infrastructures agricoles de la vallée de l’Ouémé (Paia-Vo) a atteint sa vitesse de croisière avec à son actif plusieurs infrastructures réalisées ou en cours de réalisation », a laissé entendre, hier jeudi, le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Gaston Cossi Dossouhoui, lors de la cérémonie de lancement de la revue à mi-parcours dudit projet.

Au nombre de celles-ci, il a cité entre autres : le démarrage effectif des travaux d’aménagement avec maitrise totale d’eau dans les communes d’Adjohoun et de Dangbo sur une superficie de 1 112 ha, l’aménagement de 792,5 ha à travers l’approche Himo et le démarrage effectif du processus de mise en œuvre des travaux d’aménagement à travers la même approche sur une superficie de 943 ha, et le lancement des travaux d’aménagement du périmètre semencier de Sowé et de Niaouli d’une superficie cumulée de 50ha pour satisfaire les besoins de production des semences au niveau national. Il n’a pas oublié la réalisation des études de faisabilité technico-socio-économiques, Apd et Dao pour la réhabilitation du périmètre irrigué de Tangbédji d’une superficie de 540 ha dans la commune de Zogbodomey et la construction de magasins de stockage de 100 tonnes couplés d’aires de séchage de 100 m² chacune dans les 15 Communes de la Zone d’intervention du Paia-Vo. Il a également cité les centres de groupage dans les communes de Dangbo, Adjohoun, Covè, Zagnanado, Zè et Zogbodomey de même que les marchés secondaires.
A ces réalisations s’ajoute le démarrage de la construction et la réhabilitation de 200 km de pistes agricoles et d’environ 16 km de digue-piste dans les communes de Dangbo, Adjohoun, Bonou et Abomey-Calavi. Ces réalisations ont été obtenues pour un engagement d’environ 20 milliards de F Cfa.
Toutefois, ces réalisations ne sont pas sans difficultés. Il a déploré à l’occasion des difficultés rencontrées dans la gestion de ce Projet notamment la longueur et la lenteur du processus de réalisation des études techniques et des Dao.
Le chef de file de la mission du groupe de la Banque africaine de développement, Eklou Attiogbévi-Somado, a rassuré que ces réalisations feront l’objet d’appréciation, notamment la pertinence des objectifs et les résultats intermédiaires en vue de procéder aux ajustements éventuels jugés nécessaires. Cette mission mettra en relief les leçons tirées à ce stade d’exécution du projet et va formuler le cas échéant des recommandations et ajustements pour la poursuite du projet. Mais avant, le ministre Gaston Cossi Dossouhoui a dit toute la satisfaction et la reconnaissance du gouvernement béninois pour l’appui que le groupe de la Banque africaine de Développement apporte pour les actions de développement inscrites au Programme d’actions du Gouvernement (Pag 2016-2021). Il s’agit notamment des actions du secteur agricole à travers le financement du Projet d’appui aux infrastructures agricoles de la vallée de l’Ouémé (Paia-vo) et du Projet d’appui à la production vivrière et de renforcement de la résilience dans l’Alibori, le Borgou, et les Collines (Papvire-abc).

LIRE AUSSI:  Mise à échelle des innovations dans les systèmes de production agricole: Les acteurs nationaux s’approprient le programme Tarspro