Appui de l’ambassade du Japon à l’Enseignement primaire: 220 classes à construire dans 37 écoles de l’Atlantique

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Appui de l’ambassade du Japon à l’Enseignement primaire: 220 classes à construire dans 37 écoles de l’Atlantique


L’ambassadeur du Japon près le Bénin et le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération ont procédé, ce lundi 18 décembre à Cotonou, à un échange de notes. Lequel permettra à la partie japonaise d’ériger 220 salles de classes dans des écoles du département de l’Atlantique.

LIRE AUSSI:  Amendement de la Constitution: Le Parlement déclare recevable le dossier

La Japon érigera 220 salles de classes dans 37 écoles du département de l’Atlantique pour un coût total de 7,285 milliards F Cfa pour soulager l’école béninoise. Un échange de notes s’est déroulé à cet effet, ce lundi, entre l’ambassadeur du Japon près le Bénin, Kiyofumi Konishi, et le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurélien Agbénonci, en présence du ministre en charge des Enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou. Ce dernier s’en réjouit et exprime sa gratitude au peuple japonais pour cet important appui.
« Notre joie sera immense de voir d’ici à deux ans les infrastructures scolaires du département de l’Atlantique dans un état bien renforcé, afin d’assurer les conditions optimales d’apprentissage aux élèves et accroître le goût du travail aux enseignants, ainsi que les autres acteurs », a déclaré l’ambassadeur Kiyofumi Konishi. Il se dit aussi convaincu « que la bonne exécution de ce projet contribuera à améliorer au fur et à mesure l’environnement des infrastructures scolaires ».
Ce projet reçoit, de l’avis du diplomate japonais, une attention particulière du peuple japonais qui est très sensible aux conditions difficiles d’apprentissage des enfants et de travail des enseignants au Bénin. C’est la raison pour laquelle, poursuit-il, « Nous avons décidé de le financer afin que les enfants du département de l’Atlantique aient des chances considérables d’accès à une éducation de qualité ». Il a aussi émis le vœu, que les délais contractuels soient respectés et rassure que l’exécution du projet ne souffrira d’aucune difficulté.
Le ministre Aurélien Agbénonci s’est voulu lui aussi, au nom du gouvernement et de son chef, très rassurant sur ce projet. Lequel épouse, selon ses dires, la vision du gouvernement, très soucieux de l’amélioration des conditions de travail des écoliers. Il en veut pour preuve, l’énorme investissement fait au niveau des cantines scolaires pour amener et maintenir les enfants à l’école, mais aussi soulager les enfants démunis. « L’éducation constitue une priorité pour nous et nous donnons priorité aux plus faibles », révèle le ministre. Aussi, salue-t-il la qualité de la coopération qu’entretient le Bénin avec le Japon et les fruits qui en résultent pour les populations.
Le Japon a contribué jusqu’aujourd’hui à la réalisation de plus de 1400 salles de classes au Bénin depuis 1996, et continue à soutenir le secteur de l’éducation au Bénin par le renforcement des capacités des ressources humaines à travers la promotion de l’éducation qui constitue l’un des axes prioritaires de sa coopération au Bénin. Cet engagement du Japon à soutenir le développement des ressources humaines en Afrique a été réitéré lors de la sixième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (Ticad), tenue à Nairobi en août dernier?

LIRE AUSSI:  Point de la session supplémentaire de la cour d’assises de Cotonou: Trente-quatre accusés condamnés et un acquitté