Appui de la Banque mondiale au développement: 54 milliards F Cfa pour le fisc, l’énergie et le numérique

Par Claude Urbain PLAGBETO,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Appui de la Banque mondiale au développement: 54 milliards F Cfa pour le fisc, l’énergie et le numérique


La Banque mondiale approuve un nouveau financement de 100 millions de dollars soit environ 54 milliards F Cfa au profit du Bénin,a-t-on appris par voie de communiqué de presse de l’institution. Cette aide vise à renforcer la gestion des finances publiques et de la dette, à améliorer la viabilité financière du secteur de l’énergie et à favoriser le développement de l’économie numérique, précise le document en date du 16 décembre parvenu à notre rédaction.

LIRE AUSSI:  Rapports entre Cour constitutionnelle et pouvoir judiciaire: Contribuer à la consolidation de l’Etat de droit

L’appui permettra de soutenir les efforts engagés par les pouvoirs publics en vue d’une croissance plus rapide et durable, dans un contexte marqué depuis plusieurs mois par la pandémie de Covid-19. Il contribuera à assurer une économie plus résiliente aux chocs et favorable à la création d’emplois plus productifs et à l’innovation des petites et moyennes entreprises (Pme) en assurant la viabilité du secteur de l’électricité et en renforçant la fourniture de services d’internet aux citoyens et à des coûts plus abordables, détaille Atou Seck, responsable des opérations de la Banque mondiale pour le Bénin, cité dans le communiqué.
Le financement sera orienté vers des réformes relatives à la mobilisation et l’administration des recettes fiscales et à la gestion de la dette. Il sera également question d’aider à accroitre la viabilité financière et la compétitivité de la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee), à développer des technologies d’énergies renouvelables et à promouvoir un secteur numérique compétitif, sûr et accessible.
La Banque mondiale avait déjà approuvé, le 12 décembre 2019,un financement d’un montant de 100 millions de dollars puis un financement additionnel de 50 millions de dollars, le 26 juin dernier, dans le cadre de la réponse budgétaire à la crise du nouveau coronavirus.Le nouveau financement vient renforcer la première opération et s’inscrit dans l’approche de maximisation des financements pour le développement et l’initiative Economie numérique pour l’Afrique (DE4A) de l’institution.

LIRE AUSSI:  Liquidation du Coteb Sa:Le processus aborde sa dernière ligne droite

Claude Urbain PLAGBETO