Après le deuil survenu en Arabie saoudite : Boni Yayi accueille les pèlerins revenus de la Mecque

Par LANATION,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Après le deuil survenu en Arabie saoudite : Boni Yayi accueille les pèlerins revenus de la Mecque


Le président de la République est allé, hier mercredi 7 octobre, à la rencontre des tout premiers pèlerins revenus sains et saufs de la Mecque. Boni Yayi a réitéré les condoléances de la Nation aux familles de ceux qui sont morts en Arabie saoudite.

LIRE AUSSI:  Dégâts des inondations: Le gouvernement descend à Grand-Popo les bras chargés

L’émotion était à son comble à l’aéroport international Cardinal Bernadin Gantin de Cotonou, lorsque le président de la République, au cri de «Allah Akbar», accueillait les premiers pèlerins béninois de retour de la Mecque. Le drame survenu lors du rituel de la lapidation du diable à Mina, qui a connu la mort de plusieurs de leurs frères et des centaines de disparus, a fait d’eux des rescapés de l’édition 2015 du Hadj. Et pour Boni Yayi, il y a de quoi rendre grâce à Dieu le Miséricordieux. «Nous sommes heureux de vous retrouver. Nos chers parents qui nous ont quittés dans les conditions que vous connaissez sont déjà dans les mains du Père céleste. Ils ont rempli leur mission sur cette terre. Soyons en union de prière pour eux», déclare le chef de l’Etat sur le tarmac de l’aéroport. Il précise que cette tragédie n’a pas frappé le Bénin seul. «C’est un deuil mondial», souligne-t-il, réitérant les condoléances de toute la nation aux familles éplorées. Boni Yayi a alors souhaité un bon retour aux rescapés dans leurs foyers respectifs, en les invitant à raffermir leur foi dans la prière et le respect des prescriptions divines.
Le président de la République annonce qu’une prière nationale sera organisée, dès l’arrivée du dernier pèlerin. «Le gouvernement va organiser cette prière nationale pour que nous soyons en union de prière pour ceux qui nous ont quittés. Nous allons prier pour vous aussi, pour la Nation et le monde entier», insiste-t-il, avant de souhaiter une prompte guérison à tous les blessés.

LIRE AUSSI:  Conseil supérieur de la magistrature : Le siège et le budget désormais logés à la Cour suprême