Après un an de grossesse:Elle accouche d’un poisson et d’un serpent

Par Claude Urbain PLAGBETO,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Après un an de grossesse:Elle accouche d’un poisson et d’un serpent


Une dame, la quarantaine, aurait accouché mardi 31 mars dernier d’un poisson et d’un serpent vivants en lieu et place d’un bébé au quartier Gbira à Parakou, à en croire des témoins qui ont immortalisé le fait insolite à travers des photos (Voir illustration). La délivrance de la parturiente, certes sous le choc mais hors de danger aux dernières nouvelles, n’a été possible que grâce au savoir-faire occulte d’un tradi-praticien nommé El hadj Osséni.

LIRE AUSSI:  Phase aller du championnat de football-ligue1: Des affiches de haut vol en perspective

La dame en question serait enceinte depuis plus d’un an. Les consultations prénatales n’auraient rien révélé comme la présence d’un fœtus humain, alors qu’elle sentait quelque chose bouger dans son ventre. C’est ainsi que suite à des douleurs atroces, elle décide de se rendre chez le guérisseur traditionnel qui, après des prières et autres invocations sur le Coran, lui aurait donné une potion «magique» qu’elle a bue avant de mettre bas un serpent vivant puis un poisson, un gros silure (appelé ‘’aboli’’ en langue fon-gbé). Le serpent a été tué et mis dans une bouteille et le poisson exposé pendant un bout de temps pour satisfaire les curiosités. Le guérisseur interrogé dit avoir reçu le don exceptionnel de soulager les peines des gens sous l’emprise d’envoûtement et qui connaissent des infortunes diverses.

Pour lui, il ne s’agit pas forcément d’un acte de malfaiteur quelconque qui en veut à la dame, mais peut-être d’un fait à travers lequel Allah entend se manifester. Néanmoins, si c’est du fait d’un homme, suppose-t-il, il faudrait que les gens prennent conscience que la vie est sacrée et sachent surtout qu’elle n’est pas éternelle, pour abandonner leurs mauvaises pratiques, se repentir et cesser de nuire à leurs prochains.
Claude Urbain PLAGBETO A/R Borgou-Alibori

LIRE AUSSI:  Bj Hacking Academy 1.0: Une formation pour faire face aux cyber attaques