Arrêtés pour faux tests Covid-19 : Trois voyageurs étrangers face au procureur ce jour

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Arrêtés pour faux tests Covid-19 : Trois voyageurs étrangers face au procureur ce jour

Lutte contre la Covid-19 L’accès aux bâtiments publics conditionnéLutte contre la Covid-19 L’accès aux bâtiments publics conditionné

Interpelés et gardés à vue au cours du week-end dernier pour détention de faux résultats et de faux reçus Covid-19, trois voyageurs expatriés seront présentés ce jour lundi 8 février au procureur de la République près le Tribunal de première instance de Cotonou.

LIRE AUSSI:  COVID-19: Autotest, un nouvel outil de dépistage

Les trois voyageurs arrêtés avec de faux résultats et reçus Covid-19 sont des ressortissants d’un pays voisin. Il s’agit d’un homme et deux femmes qui s’apprêtaient à quitter le Bénin. Agé de 42 ans, le premier a été pris vendredi 5 février dernier à l’aéroport international de Cotonou en possession d’un faux résultat, alors qu’il s’apprêtait à embarquer. Il a présenté un résultat négatif mais qui n’avait pas le code QR. Les vérifications approfondies ont permis de constater que  le document présenté est faux. La Police aéroportuaire a alors été contactée pour procéder à l’interpellation de l’intéressé. Quant aux deux dames interpelées, elles ont été prises en possession de faux reçus qu’elles ont présentés au Palais des congrès pour retirer leurs résultats puis leurs passeports. Elles avaient quitté l’Italie pour le Bénin et s’apprêtaient à repartir en Italie. Les reçus présentés par ces deux femmes avaient les mêmes numéros de référence. Un constat qui n’a pas échappé aux agents qui ont diligemment procédé aux vérifications nécessaires. Par suite, il s’est avéré que le numéro mentionné sur les deux reçus était déjà inscrit dans la base de données sous un autre nom. Interrogées sur la provenance de ces reçus, les intéressées ont indiqué qu’elles ont été approchées par un intermédiaire en Italie qui leur a remis ces reçus contre 60 euros. Les trois individus répondent des faits devant le procureur de la République. La lutte contre la falsification des tests Covid-19 se poursuit et le gouvernement a pris toutes les dispositions pour arrêter et traduire devant la justice tout contrevenant.

LIRE AUSSI:  Covid-19 : Les entreprises en attente du soutien de l'Etat, invitées à une rencontre