Asphaltage phase 2: Ça démarre !

Par LANATION,

  Rubrique(s): Non classé |   Commentaires: Commentaires fermés sur Asphaltage phase 2: Ça démarre !

Asphaltage

A l’occasion de son investi-ture pour le second mandat (2021-2026), le président Patrice Talon n’avait pas caché son ambition de relier toutes les soixante-dix-sept communes que compte le Bénin grâce à de nouvelles routes bitumées. Après la première phase du projet Asphaltage, cap est désormais mis sur sa deuxième phase qui permettra de rallonger la liste des communes bénéficiaires du programme. Cette nouvelle phase va aussi permettre le revêtement en bitume et en pavés d’environ deux cents kilomètres de route.
De passage sur la chaîne de télévision publique, François Agonadjè, chef projet et assainissement à l’Agence du cadre de vie et pour le développement du territoire, a fait savoir qu’ « il y aura de la voirie en bitume comme en pavés. Nous aurons des caniveaux. Nous aurons de l’éclairage solaire. Nous aurons les signalisations de sécurité et nous aurons aussi l’alignement par les arbres et l’aménagement d’espaces verts ». Pour cette deuxième phase, il est également prévu la reprise des clôtures des écoles, établissements et centres publics situés aux bords des axes à réhabiliter. En tout, c’est un peu moins de 200 km de travaux qui seront réalisés pour cette deuxième phase du projet Asphaltage. En plus des communes de Pobè, Allada, Ouidah, Aplahoué, Natitingou, Kandi, Djougou, Dassa-Zoumè et Sèmè-Podji, la phase 2 du projet Asphaltage prendra également en compte les villes de Porto-Novo, Abomey-Calavi, Lokossa, Abomey, Bohicon, Parakou et Cotonou. Ces communes seront davantage assainies et modernisées par la réalisation d’ouvrages d’assainissement, d’éclairage public et autres infrastructures de qualité. Pour rappel, au cours du quinquennat 2016-2021, le projet Asphaltage, dans sa première phase, a complètement métamorphosé plusieurs villes avec plus de 15 000 lampadaires solaires sur 195 km de voirie. Les ouvrages qui ont été réalisés dans neuf villes du pays, ont coûté 222 milliards F Cfa (soit environ 412 millions $), créant au moins 10 500 emplois.

LIRE AUSSI:  Le numérique et la digitalisation: Le Bénin en passe de devenir la plateforme de la sous-région

Par Ulrich AKPOVO (Stag.)