Assainissement de la berge lagunaire de Cotonou: Démarrage effectif des travaux

Par Alexis METON  A/R Atacora-Donga,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Assainissement de la berge lagunaire de Cotonou: Démarrage effectif des travaux


La berge lagunaire de Cotonou, située le long du marché international Dantokpa, autrefois jonchée d’ordures est en plein aménagement à la satisfaction des usagers du marché et des habitants des quartiers Gbogbanou, Missèbo et Hindé.

LIRE AUSSI:  Expérience touristique premium autour des tatas à Boukombé: Des initiatives pour la concrétisation du projet

Un tour sur la berge lagunaire de Cotonou montre que les travaux de son aménagement ont démarré à la grande satisfaction des usagers du marché Dantokpa et des habitants des quartiers Gbogbanou, Missèbo et Hindé.
Ce projet du gouvernement entre dans sa phase active sous la conduite des forces de sécurité fortement déployées sur les lieux. L’aménagement de ce site intervient après le déguerpissement des occupants illégaux mené par la préfecture de Cotonou. Depuis le 7 janvier dernier, le site a été libéré. Aujourd’hui, tout le monde apprécie cette opération du gouvernement tant critiquée au départ. « Quelque chose est en train de changer dans mon pays. Je dois le reconnaître. Je n’ai pas reconnu le paysage, lorsque j’y ai fait un tour. Tout est déblayé. Il n’y a plus d’ordures. L’assainissement est en cours, un remblai du site fait qu’on aura du plaisir à venir ici », a indiqué Francis Mihami, ancien chef du 5e arrondissement de Cotonou qui s’est senti dépaysé à la vue du site aménagé.
A l’œuvre, le génie militaire qui a réussi à transformer, en l’espace de quelques jours, cette berge lagunaire autrefois jonchée d’immondices en un cadre attrayant, vivable. Les tas de déchets solides ménagers sont dégagés et cèdent place à un site assaini. Selon certains usagers, le gouvernement ne s’est pas limité à dégager les déchets encombrants pour la lagune. Tous les gravats sont dégagés du site avec le reprofilage de toute la portion allant de Missèbo
à Gbogbanou et Dantokpa en passant par Hindé. Désormais, plus d’occupants illégaux sur les lieux, car, des mesures sécuritaires sont prises, pour surveiller le site. En témoigne la présence permanente des éléments de la Police républicaine et des forces de défense sur la berge.

LIRE AUSSI:  Test psychotechnique pour les emplois de la chaîne des dépenses publiques: Le gouvernement soucieux d’une administration plus efficace