Assainissement du cadre de vie : Finis les dépotoirs sauvages dans le grand Nokoué

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Assainissement du cadre de vie : Finis les dépotoirs sauvages dans le grand Nokoué


La propreté dans les communes du grand Nokoué passe du rêve à la réalité. Les communes constituant ce grand ensemble sont appelées à avoir un visage plus attrayant. Finis les ordures par-ci, par-là, les dépotoirs sauvages de déchets et autres immondices qui pullulent et polluent.
Le Conseil des ministres du 11 décembre a pris des décisions à ce propos et autorise le ministre du Cadre de vie et du Développement durable, à travers la Société de gestion des déchets et de la salubrité urbaine du grand Nokoué (Sgds-Gn), à contracter pour une durée de trois ans avec la quinzaine d’entreprises adjudicataires de l’appel d’offres lancé à cette fin. Pour les 19 lots non attribués à l’issue de l’appel d’offres, le ministre est autorisé à contracter, via la même société, avec 19 différentes entreprises pour la même durée de 3 ans. Suivant cette même démarche, le ministre du Cadre de vie et du Développement durable est autorisé à contracter avec diverses sociétés pour la destruction des dépotoirs sauvages de déchets ménagers dans les villes de Cotonou, Porto-Novo, Abomey- Calavi, Ouidah et Sèmè-Podji.
Faut-il le souligner, la politique du gouvernement en la matière comprend deux sous-composantes. Le premier prend en compte le balayage et le désensablement des voies de circulation, le désherbage des abords des voies et des places publiques et le second, la destruction des dépôts sauvages de déchets. L’ambition du gouvernement, c’est qu’à terme, les cinq villes du grand Nokoué soient débarrassées des centaines de points noirs dont certains jalonnent les berges lagunaires, compromettant ainsi leur attractivité. Cette option voulue par le gouvernement a le double avantage de prendre des dispositions pour l’enlèvement des ordures et la salubrité dans les cinq villes et de déployer un système de destruction des dépotoirs sauvages. L’assainissement des communes du grand Nokoué entre ainsi dans une phase décisive. Doit-on le souligner, l’appel d’offres lancé à cette fin a conduit à l’attribution de 23 lots sur les 42 constitués. Ce qui justifie l’option du gouvernement d’autoriser le ministre du Cadre de vie à faire contractualiser pour la réalisation des 19 lots restants.

LIRE AUSSI:  Recours pour le report de la date des municipales, communales et locales: La Cour constitutionnelle se déclare incompétente