Assemblée nationale/7e législature: Les députés remplissent les formalités de prise de fonction

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Assemblée nationale/7e législature: Les députés remplissent les formalités de prise de fonction


Les députés de la 7e législature seront officiellement installés demain samedi 16 mai au palais des Gouverneurs à Porto-Novo. En prélude à cette investiture, comme il est de la coutume parlementaire, ils remplissent depuis mercredi 13 mai dernier, les formalités administratives de leur prise de fonction.

LIRE AUSSI:  Justice:Le Tribunal de première instance de Comè inauguré

Les députés de la 7e législature étaient nombreux mercredi 13 mai dernier à répondre à l’invitation du Secrétariat général administratif de l’Assemblée nationale. Comme des élèves à la pré-rentrée des classes, ils ont foulé le sol du palais des Gouverneurs à Porto-Novo pour la première fois pour certains et la énième fois pour d’autres, pour aller remplir les formalités administratives de prise de fonction. Ils ont été entretenus par les cadres de l’administration parlementaire qui ont mis à cet effet en place une organisation pour satisfaire les députés élus au terme des élections législatives du 26 avril dernier. Les députés anciens comme nouveaux ont signé les actes administratifs qui les confirment dans la plénitude de l’exercice de leurs fonctions de parlementaires. Ils ont également pris des mains de l’administration parlementaire tous les attributs qui leur confèrent le titre de député. Il s’agit de la cocarde, du macaron, de l’écharpe bref les insignes distinctifs de député. Plusieurs documents dont le Guide du député leur ont été remis pour leur faciliter l’exercice des fonctions que le peuple leur a assignées pendant les quatre ans de mandat. Tous ces kits de député ont été mis dans un sac griffé «Assemblée nationale/7e législature».

LIRE AUSSI:  Fonds africain de garantie et de coopération économique: Le nouveau directeur Nguéto T. Yambaye dévoile ses ambitions

L’opération prend fin ce jour

Les députés ont à tour de rôle reçu ledit sac après avoir rempli toutes les formalités subséquentes prévues par la loi. L’opération prend fin ce jour vendredi 15 mai. Les élus du peuple vont porter ou placer tous les insignes pour prendre part à leur cérémonie d’investiture prévue pour demain samedi 16 mai au palais des Gouverneurs à Porto-Novo.
L’ambiance était bon enfant mercredi dernier. Les députés anciens comme nouveaux étaient tous enthousiasmés d’appartenir à la 7e législature. Parmi ceux qui étaient présents, il y avait du côté du Parti du renouveau démocratique (PRD), Me Adrien Houngbédji, Paulin Gbénou, Michel Bahoun, Noël Akissoé et Badirou Aguémon. Au niveau de l’Union fait la Nation (UN), il a été noté le passage de Me Joseph Djogbénou, Louis Vlavonou, Moukaram Koussonda, Gérard Gbénonchi et Parfait Houangni. Les présents de l’Alliance Soleil étaient Robert Gbian, Sacca Lafia et René Bagoudou. Du côté des Forces démocratiques unies (FDU), il y avait Jérémie Adomahou, Alexis Agbélessessi et Dakpè Sossou. Les deux députés de l’Alliance pour un Bénin triomphant (ABT) à savoir Wallis Zoumarou et Tidjani Obo Affo ont défilé aussi devant les cadres de l’administration parlementaire pour retirer leurs kits. Tout comme Atao Hinnouho du Résoatao et Boniface Yéhouétomè de l’alliance Renaissance du Bénin et Réveil patriotique (RB-RP). Chacun des députés a été à tour de rôle servi. La plupart d’entre eux se sont confiés à la presse. Ils félicitent les électeurs pour avoir porté leurs choix sur eux promettant de ne pas les décevoir. Ils prennent l’engagement de contribuer au développement du Bénin à travers l’adoption de plusieurs lois pertinentes sans oublier le renforcement du contrôle de l’action gouvernementale.

LIRE AUSSI:  Assemblée nationale: Près de 60 milliards F CFA d’accords de prêt du gouvernement validés

Quid des tractations pour le bureau ?

Les députés FCBE étaient les seuls à manquer à l’appel. Ceux-ci seraient en mise au vert à Parakou pour un dernier casting politique dans le cadre du contrôle du bureau de l’Assemblée nationale. Cette question justement préoccupe aussi les députés qui ont fait le déplacement du mercredi dernier. Là-dessus, la réaction de Sacca Lafia a retenu l’attention. Le député de la 8e circonscription électorale a levé un coin de voile par rapport à la position de l’Alliance Soleil. Il a affirmé sans ambages que son alliance se ralliera aux forces politiques qui ont axé leur thème de campagne sur la non révision de la Constitution. De façon plus claire, l’Alliance Soleil soutient le PRD, l’UN, ABT, RB-RP pour le contrôle du perchoir. Sacca Lafia est allé même plus loin en révélant que son candidat est Me Adrien Houngbédji pour la présidence de l’Assemblée nationale. Comme lui, Wallis Zoumarou martèle aussi que les deux députés ABT ne soutiendront jamais les FCBE dans le cadre du contrôle des organes et instances de l’Assemblée nationale. «Même mon cadavre ne votera pas le candidat des FCBE pour le perchoir», jure-t-il avec détermination.
Pour sa part, le député Parfait Houangni qu’une certaine rumeur annonce s’être jeté contre des millions dans les bras des FCBE a balayé du revers de la main cette information qu’il juge mensongère. Il promet de ne pas trahir ses électeurs de la 23e circonscription électorale qui ont massivement voté pour lui en le soutenant dans son combat contre la révision de la Constitution.
Comme on le voit, la bataille pour le contrôle du perchoir s’annonce de plus en plus très serrée.