Assemblée nationale: Blaise Ahanhanzo-Glèlè démissionne, d’autres démissions encore attendues

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Assemblée nationale: Blaise Ahanhanzo-Glèlè démissionne, d’autres démissions encore attendues


Après l’honorable Dakpè Sossou qui a préféré renoncer à sa fonction de maire de la commune de Lokossa au profit de celle de parlementaire, son collègue Blaise Ahanhanzo-Glèlè élu désormais maire de la commune d’Abomey, a opté quant à lui, pour le chemin inverse.

LIRE AUSSI:  Why Id Rather Be A Japanese Girl Over a Japanese Man

L’honorable Blaise Ahanhanzo-Glèlè ne fait plus partie de l’effectif des députés de la septième législature. Il a démissionné hier, lundi 3 août, au profit de son suppléant sur la liste de l’alliance RB-RP dans la 23e circonscription électorale, Gildas Agonkan. Ce dernier fera dans les tout prochains jours son entrée au Parlement pour poursuivre la législature. La lettre de renonciation de Blaise Ahanhanzo-Glèlè a été envoyée hier au président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji. Le démissionnaire précise clairement dans sa correspondance, que son choix est dû à son élection, la semaine dernière, comme maire d’Abomey. Or, le Code électoral en son article 369 interdit le cumul de fonction de député et celle de conseil communal. Blaise Ahanhanzo-Glèlè fait son choix. Lequel ouvre le boulevard de l’Assemblée nationale à Gildas Agonkan, un militant très combatif du parti « La Renaissance du Bénin».

D’autres démissions de député sont encore attendues dans les jours à venir. Car, Blaise Ahanhanzo-Glèlè n’est pas le seul député à avoir réussi à se faire élire maire de commune. Il y a aussi l’honorable Octave Houdégbé élu maire de Kpomassè Michel Bahou et Dakpè Sossou reconduits respectivement à la tête des mairies d’Akpro-Missérété et de Lokossa. Et ensuite, Mohamed Atao Hinnouho, élu chef d’arrondissement à Cotonou. Tous ceux-là doivent opérer aussi leur choix. Si Dakpè Sossou a préféré retourner au Parlement, les autres n’ont pas encore pris une décision. Mais ils sont obligés de choisir une option au nom de la rigueur de la loi. Dans les coulisses, on apprend que Michel Bahou serait en train de vouloir emboiter le pas à Blaise Ahanhanzo-Glèlè pour poursuivre son séjour à l’hôtel de ville d’Akpro-Missérété. Il aurait planifié sa démission du Parlement pour le 12 août prochain. Ce qui offrirait une chance à son suppléant, un certain Janvier Donwahoué.

LIRE AUSSI:  Ramadan : Les épreuves du Cap reportées au 3 mai 2022

Plénière à l’hémicycle ce jour

Les députés poursuivent ce mardi 4 août, les travaux de la 3è session extraordinaire de l’année 2015. Ils devraient enclencher la procédure de désignation de leurs représentants au sein de certaines institutions et structures nationales. Il s’agit de la Haute cour de Justice, du Conseil d’orientation et de supervision de la LEPI (COS-LEPI), de la Commission nationale de l’informatique et des Libertés (CNIL), de l’Agence nationale de traitement des données électorales(ANT). Il est également attendu des députés, la désignation de leurs représentants dans les Parlements régionaux tels que CIP/UEMOA, Parlement de la CEDEAO et le Parlement panafricain.
Il est à souhaiter que les travaux démarrent effectivement ce jour après déjà deux séances plénières infructueuses.
Th. C.N.