Assemblée nationale: François Abiola désigné 5e membre du Conseil électoral

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Assemblée nationale: François Abiola désigné 5e membre du Conseil électoral

François Abiola

L’ancien vice-premier ministre François Adébayo Abiola est désormais le cinquième membre du Conseil électoral. Il a été désigné ce mardi 27 juillet, par l’Assemblée nationale pour remplacer Abou Bakary Adam Soulé qui a démissionné quelques jours après sa désignation.

LIRE AUSSI:  Cos-Lépi, détention d’Atao et révision constitutionnelle : L’opposition parlementaire lève le ton

Le choix du professeur des universités à la retraite a été approuvé à l’issue d’un vote à bulletin secret à la tribune de l’hémicycle par 80 voix pour, 0 contre et 0 abstention. Il est intervenu à la faveur de la première session extraordinaire de l’année 2021 du Parlement ouverte et close ce même mardi. Ce dossier était le seul point inscrit à l’ordre du jour. François Adébayo Abiola a été proposé par la minorité parlementaire, c’est-à-dire le groupe parlementaire Bloc républicain qui avait désigné le membre démissionnaire. L’Assemblée nationale a respecté le principe de parallélisme des formes pour pourvoir à ce cinquième siège vacant depuis la prestation de serment et l’installation, le 14 juillet dernier, des quatre membres du Conseil électoral pour succéder à la Commission électorale nationale autonome (Cena) en fin de mandat. François Abiola sera donc appelé à prêter serment aussi devant le chef de l’Etat, Patrice Talon qui va l’installer dans ses fonctions. Cette formalité lui permettra de rejoindre en toute légalité ses pairs du Conseil électoral à savoir Adolphe Djima désigné par le président de la République, Sanni Gounou proposé par le chef de file de l’Opposition, Nicolas
Assogba et l’ancien ministre Sacca Lafia respectivement choisis par les magistrats et la majorité parlementaire, c’est-à-dire le groupe parlementaire Union progressiste (Up) au Parlement. Sacca Lafia a d’ailleurs été élu président de cette institution électorale.
Le Conseil électoral, faut-il le rappeler, veille à la bonne organisation des scrutins et à la sincérité des votes ; adopte le règlement intérieur de la Cena, approuve le programme d’activités de la Direction générale des élections, valide les projets de budget élaborés par la direction générale des élections; adopte les rapports d’activités du Directeur général des élections, organise des concertations avec toutes les parties prenantes au processus électoral et informe l’opinion du chronogramme de chaque élection. Aussi, le Ce a-t-il pour prérogative d’examiner les dossiers de candidatures, de valider et de publier les candidatures ; de s’assurer de la mise en place à temps du matériel électoral et des documents électoraux ; de superviser les opérations de vote et la centralisation des résultats; d’examiner les réclamations portant sur les opérations préélectorales et électorales, sans préjudice des attributions de la Cour constitutionnelle et des autres juridictions compétentes.
Enfin, le Ce est compétent pour publier les résultats provisoires des élections législatives et de l’élection du président de la République et les transmet à la Cour constitutionnelle. Il est chargé aussi de proclamer les résultats définitifs des communales et d’organiser les élections en cas d’annulation et publie son rapport général d’activités notamment de l’année électorale, au plus tard 60 jours après la proclamation des résultats définitifs du dernier scrutin?

LIRE AUSSI:  Assemblée nationale: Le dossier Cos-Lépi affecté, le délai de la Cour ignoré