Assistance à l’orphelinat ‘’La pouponnière’’ de Ouidah: Le geste de cœur d’Africa Love Fondation

Par Alexis METON  A/R Atacora-Donga,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Assistance à l’orphelinat ‘’La pouponnière’’ de Ouidah: Le geste de cœur d’Africa Love Fondation


Pour la trentaine de bouts de chou réunis, pour la circonstance, à la salle polyvalente de l’orphelinat ‘’La pouponnière’’ de Ouidah, samedi 4 janvier dernier, c’était la fête de Noël quand bien même ce n’était pas la date du 25 décembre dévolue à cette célébration.

LIRE AUSSI:  Adoption de la Ponader: Jean-Claude Houssou salue une avancée

L’entrain et la joie, perceptibles sur tous les visages des enfants de 6 mois à 14 ans pensionnaires de cet orphelinat, n’avaient d’égal que le bonheur que pouvait générer l’acte posé par Africa Love Fondation : des vivres de toutes sortes, dont des sacs de riz, de l’huile végétale, des pâtes alimentaires, du sucre, du lait, des biscuits, etc. Et des jouets pour égayer le quotidien de ces enfants, orphelins pour certains et abandonnés par leurs géniteurs pour d’autres… Et c’est par des chants, pour exprimer leur gratitude, au rythme du batteur de circonstance, un enfant pensionnaire de l’orphelinat, qu’ils ont accueilli Africa Love Fondation dont le Conseil d’administration est dirigé par le banquier, manager en économie et en entrepreneuriat Rizwan Haider.
Une attention à laquelle n’a pas été insensible Vivian Li, l’une des responsables de cette fondation dont la vocation reste d’œuvrer pour le relèvement des plus démunis mais aussi pour un leadership affirmé des jeunes dont la contribution au développement, au Bénin et partout en Afrique, est au cœur de ses préoccupations.
En mères sensibles au sort des protégés de ‘‘La pouponnière‘‘
de Ouidah, Vivian Li, Monique Dougbadji de l’Association Bountou Sport, et Belen Teresa Orsini Pic, ambassadrice du Venezuela près le Bénin, entre autres, ne se sont pas contentées d’apporter des présents à l’orphelinat La pouponnière de Ouidah. Elles ont tenu à s’informer davantage sur les conditions de prise en charge au quotidien de ses pensionnaires. Aussi, ont-elles, sous la conduite de Sœur Annick, la responsable de l’orphelinat, tenu à visiter tous les compartiments, du dispensaire au dortoir…Pendant deux heures d’horloge, elles se sont également montrées tout attentionnées à l’endroit de ces enfants qui n’ont pas non plus boudé leur plaisir, outre la saveur des confiseries données par Africa Love Fondation dont ils se régalaient. C’est sur une note joyeuse, par conséquent, que la délégation d’Africa Love Fondation et ses hôtes se sont séparés, avec la promesse de se revoir.

LIRE AUSSI:  Reconstruction du marché Houndjro à Abomey : Six milliards 233 millions FCfa pour les travaux