Assistance aux démunis du Littoral : de l’aide financière à 50 enfants vulnérables

Par La Redaction,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Assistance aux démunis du Littoral : de l’aide financière à 50 enfants vulnérables

Emprunts_relance_économique

Le ministère des Affaires sociales et de la Microfinance en partenariat avec l’Onusida a transféré, ce mercredi 03 novembre à Cotonou, un montant de 25 000 F Cfa à chacun des 50 orphelins et enfants vulnérables identifiés dans le département du Littoral afin de les aider dans le contexte de la Covid-19.

LIRE AUSSI:  L’Unicef et les partenaires de l’Ocpm au chevet des enfants vulnérables

Dans le souci de venir en aide aux orphelins et enfants vulnérables (Oev), le ministère des Affaires sociales et de la Microfinance avec l’appui de l’Onusida a fait un don de 25 000 F Cfa par tête à 50 orphelins et enfants vulnérables du Littoral. Ce projet entièrement financé par l’Onusida s’inscrit dans le cadre de la lutte contre les conséquences économiques de la Covid-19 sur les couches vulnérables.
Selon la directrice des Affaires sociales, Mémouna Baboni Yacoubou Sinimbou, beaucoup de ménages ont été durement affectés par les conséquences de la Covid-19. La situation des orphelins et enfants vulnérables (Oev) en a aussi pris un grand coup. « C’est pourquoi, en plus des nombreuses mesures prises par le gouvernement pour atténuer les effets de la pandémie sur les populations, le ministère a voulu accorder une attention particulière à cette couche à travers la présente activité », a-t-elle indiqué. Cinquante orphelins et enfants vulnérables et présentant une double vulnérabilité du fait du Vih ont été sélectionnés dans la ville de Cotonou. La sélection a été faite suite à un processus impliquant plusieurs acteurs communautaires et les enfants ont par la suite été catégorisés par les centres de promotion sociale suivant le degré de vulnérabilité. « Il s’agit concrètement d’un appui financier pour les besoins nutritionnels à quelques Oev dans le contexte de la pandémie de la Covid-19 à travers un transfert par mobile money d’un montant de 25 000F à chaque bénéficiaire», a souligné Natacha Kpochan Razaki, directrice de cabinet du ministre des Affaires sociales et de la Microfinance.
Par ailleurs, la représentante de la directrice pays de l’Onusida, Dr Yasmine Ibrahim, a rappelé que la pandémie de la Covid-19 est intervenue au moment où l’Onusida se dotait de sa nouvelle stratégie globale 2021-2026. Ce qui a donc conduit à la prise en compte de cette nouvelle pandémie avec des objectifs stratégiques complémentaires visant à ce que 95 % des personnes à risque et touchées par le Vih soient mieux protégées contre les urgences sanitaires et les pandémies y compris la Covid-19. C’est ce qui justifie l’appui de l’Onusida. « Nous espérons vraiment que cet appui financier d’un montant symbolique de 25 000 Fcfa par enfant sera utilisé à bon escient dans le sens de la vision de l’Onusida de mettre fin aux inégalités », a-t-elle conclu.

LIRE AUSSI:  Lancement du projet Sécurité routière: Un partenariat Cnsr-Handicap International pour sauver des vies

Par Mathilde ASSOGBA (Stag.)