Assistance sociale aux couches défavorisées : signature d’accord-cadre entre l’Etat et six Ong

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Assistance sociale aux couches défavorisées : signature d’accord-cadre entre l’Etat et six Ong

Assistance sociale aux couches défavorisées signature d’accord-cadre entre l’Etat et six OngLe représentant d’une Ong signant le protocole d’accord-cadre

En vue d’apporter son appui aux Organisations non gouvernementales (Ong) œuvrant pour le mieux-être des couches défavorisées, le gouvernement béninois a signé, ce mercredi 20 avril, un accord-cadre avec six Ong. Ce soutien leur permettra d’améliorer la qualité de leurs actions sur le terrain.

LIRE AUSSI:  Violences faites aux femmes et aux filles: Quand l’amour tourne au drame


Six Organisations non-gouvernementales (Ong) engagées dans l’action sociale et humanitaire ont désormais les moyens pour mieux agir au profit de leurs populations cibles. Ce mercredi, elles ont signé un accord-cadre avec l’Etat béninois après sélection sur appel à candidatures. Le protocole signé leur offre des facilités pour améliorer la qualité et l’importance de leurs actions au profit des populations.
Olushi Abdoul Koudous, porte-parole des bénéficiaires, adresse à cet effet sa gratitude au gouvernement avant d’indiquer que la signature de cet accord-cadre constitue un maillon important dans le cadre du partenariat Etat-Organisations de la société civile (Osc). C’est « la concrétisation de la volonté sans cesse affirmée de l’Etat à nous soutenir dans notre mission d’aide aux couches vulnérables. Par ce nouvel acte, le gouvernement renforce davantage le partenariat qui le lie au collectif des Ong », ajoute-t-il.
L’accord-cadre signé est porteur d’obligations que les bénéficiaires se doivent de respecter. Ces derniers s’engagent, à travers leur porte-parole, à respecter les clauses du contrat dans l’accomplissement de leurs missions respectives.
Gilbert Ulrich Togbonon, directeur adjoint de cabinet du ministre de la Justice, se réjouit de la signature de cet accord-cadre et salue la volonté manifeste des bénéficiaires d’œuvrer aux côtés du gouvernement pour l’amélioration des conditions de vie des populations des zones déshéritées. « Conformément aux dispositions de l’article 21 du décret 2001-234 du 12 juillet 2001 fixant les conditions d’existence et les modalités de fonctionnement des Ong nationales et leurs organisations faîtières, l’Etat s’engage à vous accorder, dans des conditions précises, de multiples facilités au nombre desquelles des exonérations douanières et fiscales ainsi que des appuis techniques et administratifs », précise Gilbert Ulrich Togbonon. Il ajoute que cet appui de l’Exécutif aux Osc témoigne une fois encore de l’engagement constant des autorités béninoises à accompagner toute initiative qui concourt à l’atteinte des objectifs du troisième pilier du Programme d’action du gouvernement 2021-2026, intitulé : Accroitre durablement le bien-être des populations.
Le représentant du ministre de la Justice exhorte les Ong bénéficiaires à plus d’ardeur et de rigueur afin que leurs actions soient couronnées de succès à l’issue des trois années de mise en oeuvre du protocole d’accord-cadre, et qu’elles atteignent un rayonnement national qui donne à l’Etat assez d’éléments de justification pour leur renouveler, chacune, sa sollicitude.
En outre, Gilbert Ulrich Togbonon attire l’attention des Ong sur la nécessité pour elles de s’approprier la loi communautaire (Uemoa) sur le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, afin d’éviter les écueils, surtout en ces temps-ci où les financements sont rigoureusement contrôlés.

LIRE AUSSI:  Ouverture prochaine de la CCEI Bank Bénin: Le directeur général Augustin Diayo attendu à Cotonou