Attentat contre Charlie Hebdo: Les condoléances du gouvernement béninois au peuple français

Par zounars,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Attentat contre Charlie Hebdo: Les condoléances du gouvernement béninois au peuple français


Suite à l’attaque meurtrière perpétrée contre le journal satirique français «Charlie Hebdo», une délégation du gouvernement s’est rendue, hier jeudi 8 janvier, à l’ambassade de France près le Bénin. Conduite par le ministre en charge des Affaires étrangères, elle est allée présenter les condoléances de l’Etat béninois au peuple français. Une marche dite silencieuse a été organisée pour la circonstance.

LIRE AUSSI:  Conseil des ministres: La direction générale de l'Eau connaît une mutation

«C’est un acte d’une grande barbarie». Ces propos sont ceux du chef de la délégation, le ministre en charge des Affaires étrangères, Nassirou Bako-Arifari, pour qualifier l’attentat dont a été victime Charlie Hebdo, mercredi 7 janvier dernier. Un attentat qui suscite beaucoup d’émotions à travers le monde. Des émotions que partage également le peuple béninois.
«Il s’agit d’un acte que nous réprouvons avec la dernière énergie, qui est une offense à la liberté d’opinion, la liberté d’expression. Et notre pays étant attaché aux valeurs de liberté, le gouvernement béninois a tenu à témoigner, à travers l’ambassade de France, toute sa compassion au peuple français en ces moments douloureux», a déclaré le chef de la délégation gouvernementale.
Accompagné de Valentin Djènontin, son collègue en charge de la Justice, le ministre Nassirou Bako-Arifari pense également que «ce n’est pas rendre service à une confession religieuse que de l’utiliser comme instrument idéologique, de justification d’actes barbares». C’est la raison pour laquelle il condamne énergiquement l’attentat contre le journal français.
De façon symbolique, la délégation gouvernementale a été accompagnée, dans sa démarche, par «une marche silencieuse» à laquelle ont pris part nombre de citoyens qui, bougies allumées et gerbes en mains, ont aussi tenu à exprimer leur compassion à l’endroit du peuple français. Ces bougies et gerbes ont été déposées au mât à l’ambassade de France où les drapeaux béninois et français sont mis en berne.
Dans le même sillage, le gouvernement a décrété la journée d’aujourd’hui journée de deuil national.
Le chef de l’Etat béninois, précise Nassirou Bako-Arifari, a déjà adressé un message de condoléances à son homologue français.
Le chargé d’affaires de l’ambassade, Armand Marcarian, représentant l’ambassadeur, n’a pas caché son émotion face à la solidarité du peuple béninois. «Nous sommes émus de voir ce geste hautement symbolique des autorités béninoises et du peuple béninois», a-t-il tout simplement laissé entendre.

LIRE AUSSI:  Les Biscuits de La Nation