Atténuation de l’impact de la Covid-19 au Bénin : La Banque mondiale appuie plus de 35 000 petites entreprises

Par Claude Urbain PLAGBETO,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Atténuation de l’impact de la Covid-19 au Bénin : La Banque mondiale appuie plus de 35 000 petites entreprises


Environ 22 916 unités du secteur informel, 11 655 micro-entreprises formelles et 994 petites entreprises du Bénin bénéficieront de subventions pour répondre à leurs besoins de liquidités à court terme. La Banque mondiale a approuvé un financement additionnel de 25 millions de dollars, soit environ 13,5 milliards F Cfa, de l’Association internationale de développement (Ida) pour les aider à atténuer les effets de la pandémie de Covid-19 qui a affecté tous les secteurs économiques, selon un communiqué de presse de l’institution parvenu à notre rédaction.

LIRE AUSSI:  20e session du comité d’orientation et de suivi du partenariat UE-Afrique sur le coton:Répondre aux défis actuels du coton africain

Cet appui combiné à une réallocation de 10 millions de dollars au sein du projet de compétitivité et de tourisme transfrontalier, permettra de mobiliser 35 millions de dollars (18,9 milliards F Cfa) pour maintenir en vie des entreprises normalement viables affectées et de préserver, dans la mesure du possible, les emplois existants, précise le communiqué.

« Les micros et petites entreprises, dont l’accès au financement formel était déjà restreint, ont du mal à obtenir les liquidités nécessaires pour maintenir leurs activités pendant la crise de la Covid-19 », souligne Atou Seck, responsable des opérations de la Banque mondiale au Bénin, cité dans le document. « Une aide financière rapide est nécessaire pour leur survie », ajoute-t-il.

La Banque mondiale a consacré une enveloppe de 12 milliards de dollars (environ 6480 milliards F Cfa) pour aider les pays à revenu faible et intermédiaire à renforcer leurs systèmes de santé, protéger les ménages les plus pauvres et installer les conditions propices à la préservation des moyens de subsistance et de l’emploi pour les populations les plus durement touchées.

LIRE AUSSI:  Contentieux électorale dans le Couffo: Le maire de Djakotomè perd son siège par un arrêt de la Cour suprême