Atténuation des impacts du Covid-19: Des producteurs appuyés pour assurer la sécurité alimentaire

Par Valentin SOVIDE, AR/Zou-Collines,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Atténuation des impacts du Covid-19: Des producteurs appuyés pour assurer la sécurité alimentaire

Des produits vivriers

Dans le souci de venir en aide aux producteurs agricoles par ces temps de pandémie, la Fao et le ministère de l’Agriculture ont procédé, mardi 29 juin dernier à Bohicon, à la remise d’intrants agricoles à des groupements de producteurs. Ce geste vise à soutenir le plan d’atténuation des impacts du Covid-19 sur le secteur agricole et la sécurité alimentaire.

LIRE AUSSI:  Conférence périodique de réflexion économique: Implications de la promotion touristique sur l’économie et l’emploi

Comme la plupart des pays du monde, le Bénin a été frappé par la pandémie de Covid-19 dont le premier cas a été signalé en mars 2020. En réponse à cette situation imprévisible, plusieurs mesures ont été prises par le gouvernement du Bénin en fonction du rythme de propagation de la pandémie.
Le gouvernement du Bénin, à travers le ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, a mis en place un Plan d’atténuation des effets et impacts du Covid-19 sur le secteur agricole et la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Pour accompagner ce processus, la Fao a apporté son appui technique et financier au ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche pour le développement du programme d’ “Appui à la mise en œuvre du plan d’atténuation des effets et impacts du Covid-19 sur le secteur agricole et la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Bénin”
Innocent Togla, secrétaire général de ce ministère, présent à cette cérémonie explique que l’objectif global de ce plan est d’accroître la résilience du secteur agricole et la sécurité alimentaire et nutritionnelle face aux effets et impacts du Covid-19. De façon spécifique, détaille-t-il, il s’agit d’améliorer la production et la productivité des systèmes de production et de transformation des produits, de faciliter le commerce des produits agricoles et agroalimentaires et d’améliorer les conditions d’existence des ménages agricoles vulnérables.
L’étape de Bohicon fait suite à celles de Natitingou et Parakou. Il s’agit d’un appui aux filières céréales et de maraîchage pour renforcer leur capacité de production et de résilience face aux impacts du Covid-19. Ainsi les groupements seront dotés de 9 000 kg de semences de maïs, de 720 boîtes de semences de tomate, de 520 sacs d’engrais et de 340 sacs d’urée. Cela permettra à 174 groupements des douze départements du pays de relancer leur production dans ce contexte de pandémie de Covid-19.
Pour Dr Jean Adanguidi, chargé des programmes de la Fao au Bénin, cette cérémonie de remise d’intrants s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme en charge de ce volet et vise essentiellement la distribution de kits de production aux groupements de producteurs agricoles provenant des douze départements du Bénin, judicieusement sélectionnés avec l’appui des Directions départementales de l’Agriculture (Ddaep) et des Agences territoriales de développement agricole (Atda). Il reste convaincu que les producteurs bénéficiaires feront un très bon usage de ces intrants pour améliorer leur production et mieux assurer la sécurité alimentaire de leurs ménages respectifs.

LIRE AUSSI:  Célébration de Noël et de la journée de l’enfant béninois: Secours Populaire Bénin sème la joie dans le cœur des enfants