Audiences au Palais des gouverneurs: Me Adrien Houngbédji reçoit deux délégations

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Audiences au Palais des gouverneurs: Me Adrien Houngbédji reçoit deux délégations


Me Adrien Houngbédji reçoit deux délégations

Le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, a reçu, ce mercredi 28 février, le coordonnateur national du deuxième programme du Millennium challenge account (Mca-Bénin II), Gabriel
Dégbègni, et le président de la Cellule nationale de traitement des informations financières (Centif), Thomas Azandossessi.

LIRE AUSSI:  Comè: Mouvement de protestation contre la mairie

Le coordonnateur national du deuxième programme du Millennium challenge account (Mca-Bénin II) poursuit sa tournée de plaidoyer auprès des présidents des institutions de la République. Après la Cour suprême, la veille, Gabriel Dégbégni s’est entretenu, ce mercredi 28 février avec le président de l’Assemblée nationale. Il est allé présenter à Me Adrien Houngbédji, le contenu, les défis et les enjeux de ce programme financé par les Etats-Unis d’Amérique pour accompagner le développement du Bénin dans maints domaines surtout celui de l’énergie. Le coordonnateur national du Mca- Bénin Il a profité de cette audience pour solliciter l’accompagnement du Parlement pour la mise en œuvre de ce vaste programme.
Gabriel Dégbègni se réjouit de l’accueil que lui a réservé le président de l’Assemblée nationale. Me Adrien Houngbédji, à l’en croire, a montré toute sa disponibilité à accompagner le processus, à travailler pour que les textes législatifs concernant particulièrement les conditions de décaissement pour la mise en œuvre du programme soient examinés rapidement au niveau de l’Assemblée nationale.
Poursuivant ses audiences, le président Adrien Houngbédji a ensuite reçu le président de la Cellule nationale de traitement des informations financières (Centif), Thomas Azandossessi. Ce dernier est venu plaider auprès du président de l’institution parlementaire pour l’accélération de la procédure parlementaire en vue de l’examen et du vote, le plus rapidement possible, de la nouvelle loi uniforme sur le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. Le texte est actuellement sur la table des députés et est en attente d’adoption. Le Bénin est pratiquement l’un des derniers pays membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uémoa) à ne pas encore adopter ce texte de loi, fait savoir Thomas Azandossessi.
Il rappelle que la commission chargée des Lois a déjà fait un séminaire d’imprégnation pour mieux s’approprier le contenu du texte. « Avec la nouvelle loi uniforme, toutes les dispositions sont prises pour une lutte efficace contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme », assure Thomas Azandossessi qui espère l’adoption de cette loi dans les tout prochains jours pour permettre surtout l’évaluation mutuelle du Bénin qui va démarrer en février 2019. « Sans cette loi, nous ne pourrons rien faire », conclut le président de la Centif?

LIRE AUSSI:  Menace terroriste au Bénin : Fausse alerte de couvre-feu