Audition budgétaire à l’Assemblée nationale: Le budget de 383 millions F Cfa de la Cnil examiné

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Audition budgétaire à l’Assemblée nationale: Le budget de 383 millions F Cfa de la Cnil examiné


Les députés membres de la commission budgétaire se sont penchés, ce lundi 20 novembre, sur le projet de budget de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) au titre de 2017. L’exercice budgétaire a été assuré par le président de l’institution, le magistrat Etienne Fifatin. Selon lui, le montant du budget qu’il a défendu devant les parlementaires s’élève à 383 millions F Cfa contre 447 millions pour 2017.

LIRE AUSSI:  Visite du secrétaire d’Etat français, André Vallini au Bénin: Les différents domaines de coopération passés en revue

«C’est vrai que ce budget a subi un abattement de 14 %. Nous avons plaidé pour que ce budget soit revu à la hausse compte tenu des défis que nous avons à relever », confie le président de la Cnil à la presse au sortir de l’hémicycle.
Au nombre des défis, Etienne Fifatin met l’accent sur le contrôle du fonctionnement des réseaux sociaux. « Aujourd’hui, nul n’échappe à ce que je peux appeler un usage abusif des réseaux sociaux. Par rapport à cet axe, il faut faire en sorte que désormais, l’on sache comment utiliser cet outil. Il faut chaque fois rappeler les dispositions de la loi qui encadre la protection des données personnelles », insiste le président de la Cnil. Selon Etienne Fifatin, il y a beaucoup de victimes qui ont d’ailleurs saisi son institution. La Cnil veut se donner les moyens nécessaires pour remettre ce secteur dans les normes. La commission compte acquérir en 2018 des équipements nécessaires pour faire ce travail d’assainissement et de contrôle de l’utilisation des réseaux sociaux. « Aujourd’hui, si l’on n’a pas les outils nécessaires, on ne peut rien contrôler. Avec le développement exponentiel des nouvelles technologies de l’information et de la communication, il faut nous mettre au diapason de cette évolution-là et voir des outils appropriés », observe Etienne Fifatin qui espère que les députés seront sensibles au plaidoyer pour l’augmentation du budget de son institution pour l’atteinte des objectifs?

LIRE AUSSI:  Soutien aux actions du chef de l’Etat: Salimane Karimou s’engage en politique avec Fund-Irédé

Th. C. N.