Authenticité des actes délivrés par l’Anip: Les missions consulaires s’en imprègnent

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Authenticité des actes délivrés par l’Anip: Les missions consulaires s’en imprègnent


Dans la délivrance des différents documents de séjour, les représentations diplomatiques doivent désormais tenir compte des actes issus des réformes sur l’état civil au Bénin. Pour permettre aux missions consulaires accréditées au Bénin de s’imprégner desdits actes, l’Agence nationale d’identification des personnes a organisé hier jeudi 17 juin, un atelier d’information à leur endroit.

LIRE AUSSI:  Dossiers Pvi et Sodéco: «Je sais plus que ce qu’on laisse apparaître», dixit Pascal Irénée Koupaki

Quels sont les actes d’identification issus des réformes en matière d’identification des personnes ? Comment attester de l’authenticité de ces actes au niveau des missions consulaires ? Les participants à l’atelier d’imprégnation organisé hier par l’Anip ont eu les réponses à ces interrogations. Saluant l’initiative, la directrice adjointe des Affaires consulaires des Béninois de l’extérieur situe sur le cadre de la séance. A l’en croire, les réformes dans l’état civil et les nouveaux actes qui en résultent ont soulevé au niveau des missions consulaires, des préoccupations, surtout en ce qui concerne l’authenticité desdits actes. C’est pour répondre à ces préoccupations que l’Anip a organisé un atelier au profit des services consulaires. Lors de l’ouverture des travaux, Cyrille Gougbédji, gestionnaire mandataire de l’Anip, rappelle que le chef de l’État, dès sa prise de fonction en 2016, s’est engagé à faire du Bénin une plateforme numérique en vue d’accroître le développement. La modernisation de l’état civil était devenue impérieuse pour l’atteinte de cet objectif. Des réformes ont alors été engagées et conduites par l’Agence nationale d’identification des personnes, bras opérationnel du gouvernement en matière d’identification des personnes. Ces réformes ont permis à l’Anip de constituer une base de données biométriques fiables et sécurisées. Entre autres actes issus de ces réformes : l’acte de naissance sécurisé, le certificat d’identification personnelle, la carte d’identité biométrique, le certificat de coutume et de célibat… « L’ensemble de ces documents intéresse vos services consulaires en ce qu’ils sont requis dans le cadre de la délivrance d’actes aux personnes résidant à l’extérieur ou souhaitant voyager », admet le gestionnaire mandataire de l’Anip. Pour Cyrille Gougbédji, l’atelier organisé hier donne l’occasion aux missions consulaires accréditées au Bénin de mieux se familiariser avec la nouvelle forme des actes et les moyens de leur authentification afin que des actes frauduleux ne soient pas introduits dans les services diplomatiques. Deux communications ont meublé les assises. Animée par Hébert Assogba, chargé des partenariats à l’Anip, la première a consisté en la présentation des réformes en matière d’identification des personnes au Bénin. Lors de la seconde communication assurée par Josias Agossou, les participants ont été renseignés sur les actes issus des réformes en matière d’identification des personnes et les dispositifs techniques de contrôle d’authenticité des documents délivrés par l’Anip. Il en ressort que la vérification de l’authenticité des actes, peut se faire par la lecture du Code QR; et, seule l’Anip peut produire le terminal qui permet de lire le code QR introduit sur les actes.

LIRE AUSSI:  Éditorial de Paul Amoussou: A nos bulletins !