Autorité de régulation de la santé : Voici les différents rôles de l’organe

Par ketsia zinzinsouhou,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Autorité de régulation de la santé : Voici les différents rôles de l’organe


On connait désormais les attributions de l’autorité de régulation du secteur de la santé. Les dix membres de l’ARS ont été investis par le président de la République Patrice Talon. Nommés en Conseil des ministres en juillet dernier, ils ont été installés ce lundi 12 Septembre 2022 dans leurs nouvelle fonctions. Nombreuses sont les tâches qui leur sont confiées.

Cette nouvelle Autorité de Régulation de la Santé est rattachée à la Présidence de la République.  Dans l’optique de garantir l’accès à la santé aux citoyens, l’ARS intervient par rapport à tous les sujets en rapport au secteur de la santé, en particulier dans les domaines politique, stratégique et institutionnel. Sur demande du Gouvernement, des institutions de la République ou sur de sa propre initiative, elle est habilitée à :

– recommander des réformes à opérer, dans et en dehors du secteur de la santé, susceptibles d’affecter la santé des populations ;

– émettre des avis sur I’exécution du Plan National de Développement Sanitaire ;

LIRE AUSSI:  Affaires foncières: Les grandes lignes du rapport sur les lotissements (Le diagnostic du gouvernement justifié)

– veiller à I’harmonisation des relations entre les prestataires de soins et les tiers payants ;

– valider la carte sanitaire ;

– définir les référentiels de qualité pour le secteur de la santé ;

– conduire les processus d’accréditation des praticiens médicaux et paramédicaux ;

– conduire les processus de certification des établissements sanitaires et d’assurer leur suivi ;

– veiller au respect des pratiques médicales et paramédicales validées ;

– définir les mécanismes de développement et de régulation de la télémédecine ;

– émettre un avis conforme pour la prise des actes de déploiement et de redéploiement du personnel public du secteur de la santé ;
– émettre un avis sur les projets de répartition des affectations budgétaires de I’Etat dans le secteur de la santé ;
– assurer le suivi de l’exécution du budget du ministère en charge de la Santé et de veiller à la bonne gouvernance.
Précisons que Lucien DOSSOU GBETE est le président de l’ARS. Delphin Kuassi MEHINTO, Pakidaba Jacob M. NAMBONI, Marie Epiphane SOHOUENOU, Aholidji Boris Achille GBAGUIDI, David ALAPINI, Nicole PERIER, Mohamed Salah BEN AMMAR en sont membres. Richard Venance GANDAHO est le Secrétaire exécutif de l’organe avec Blaise AHIVI à ses côtés.

LIRE AUSSI:  Nouveau siège du Parlement à Porto-Novo: Les travaux de construction lancés

 

On connait désormais les attributions de l’autorité de régulation du secteur de la santé. Les dix membres de l’ARS ont été investis par le président de la République Patrice Talon. Nommés en Conseil des ministres en juillet dernier, ils ont été installés ce lundi 12 Septembre 2022 dans leurs nouvelle fonctions. Nombreuses sont les tâches qui leur sont confiées.

Cette nouvelle Autorité de Régulation de la Santé est rattachée à la Présidence de la République.  Dans l’optique de garantir l’accès à la santé aux citoyens, l’ARS intervient par rapport à tous les sujets en rapport au secteur de la santé, en particulier dans les domaines politique, stratégique et institutionnel. Sur demande du Gouvernement, des institutions de la République ou sur de sa propre initiative, elle est habilitée à :

– recommander des réformes à opérer, dans et en dehors du secteur de la santé, susceptibles d’affecter la santé des populations ;

– émettre des avis sur I’exécution du Plan National de Développement Sanitaire ;

LIRE AUSSI:  Conseil des ministres: Des conseillers et chargés de mission virés de la Présidence

– veiller à I’harmonisation des relations entre les prestataires de soins et les tiers payants ;

– valider la carte sanitaire ;

– définir les référentiels de qualité pour le secteur de la santé ;

– conduire les processus d’accréditation des praticiens médicaux et paramédicaux ;

– conduire les processus de certification des établissements sanitaires et d’assurer leur suivi ;

– veiller au respect des pratiques médicales et paramédicales validées ;

– définir les mécanismes de développement et de régulation de la télémédecine ;

– émettre un avis conforme pour la prise des actes de déploiement et de redéploiement du personnel public du secteur de la santé ;
– émettre un avis sur les projets de répartition des affectations budgétaires de I’Etat dans le secteur de la santé ;
– assurer le suivi de l’exécution du budget du ministère en charge de la Santé et de veiller à la bonne gouvernance.
Précisons que Lucien DOSSOU GBETE est le président de l’ARS. Delphin Kuassi MEHINTO, Pakidaba Jacob M. NAMBONI, Marie Epiphane SOHOUENOU, Aholidji Boris Achille GBAGUIDI, David ALAPINI, Nicole PERIER, Mohamed Salah BEN AMMAR en sont membres. Richard Venance GANDAHO est le Secrétaire exécutif de l’organe avec Blaise AHIVI à ses côtés.

LIRE AUSSI:  L’éditorial de Paul AMOUSSOU : Vaccinés, contre la bêtise ?