Autorité de régulation des marchés publics : Le secrétaire permanent prend fonction

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Autorité de régulation des marchés publics : Le secrétaire permanent prend fonction

Dr Ludovic Guédjé, secrétaire permanent de l'Armp, s’est engagé à remplir fidèlement sa mission

Nommé en conseil des ministres le 23 février dernier en qualité de secrétaire permanent de l’Autorité de régulation des marchés publics, Ludovic Guédjé a prêté serment, ce mercredi 6 février devant la Cour d’appel de Cotonou. C’est lors d’une audience solennelle qui s’est tenue sous la houlette du président Justin Gbènameto.

LIRE AUSSI:  Assemblée nationale : La 8e législature prend officiellement fonction

« La Cour vous donne acte de votre serment… La Cour vous renvoie à l’exercice de vos fonctions ». Une déclaration solennelle du président de la Cour d’appel de Cotonou qui consacre la prise de fonction de Docteur Ludovic Guédjé, en qualité de secrétaire permanent de l’Autorité de régulation des marchés publics. Nommé en Conseil des ministres par décret 2022-144 du 23 février 2022, il est entré en fonction hier à l’occasion d’une audience solennelle de la Cour d’appel de Cotonou. Main droite levée, conformément aux textes, il a prêté le serment suivant : « Je jure de remplir fidèlement ma fonction de secrétaire permanent au sein du secrétariat permanent de l’Autorité de régulation des marchés publics avec honnêteté, impartialité, intégrité, professionnalisme, en toute indépendance et dans le respect des lois et règlements de la République ». Pour Christian Adjakas, procureur général près la Cour d’appel de Cotonou, cette prestation de serment ne doit pas être prise comme une formalité. Dans ses réquisitions, il exhorte l’impétrant : « Vous devez faire preuve des qualités d’honnêteté, d’impartialité, d’intégrité et de professionnalisme dans l’exercice de votre fonction… La tâche est grande. Et souvenez-vous que à qui on a beaucoup donné, on en réclamera davantage… ». Mais au regard des qualités et de l’expérience professionnelle du nommé secrétaire permanent de l’Armp, le procureur général se dit confiant. « Je ne doute point de votre compétence et du mérite qui a prévalu à votre nomination. Je suis davantage rassuré quand je constate que vous êtes enseignant à la Faculté de droit et de sciences politiques de l’Université d’Abomey-Calavi… Vous avez de solides connaissances dans le domaine des marchés publics ainsi qu’en témoignent vos différentes publications… », a déclaré le magistrat Christian Adjakas. Une confiance que partage le président de la Cour d’appel de Cotonou. « J’ai aussi l’assurance que vous serez à la hauteur de la confiance que le gouvernement a placée en vous en vous nommant à cette haute fonction… Qu’il vous souvienne que l’Armp est une structure très noble, sur qui l’Etat compte pour mettre de l’ordre dans la gestion des marchés publics. C’est une structure que vous avez le devoir de faire respecter », a ajouté le président Justin Gbènamèto.

LIRE AUSSI:  Nouveau système d’immatriculation des contribuables: La carte Ifu remplace l’attestation d’immatriculation

De grandes responsabilités

Le poste de secrétaire permanent de l’Armp est chargé de droits et devoirs. A tour de rôle, le Procureur général près la Cour d’appel de Cotonou et le président de céans ont évoqué les responsabilités du secrétaire permanent. Conformément au décret du 28 décembre 2020 portant organisation, attributions et fonctionnement de l’Armp, le secrétaire permanent assiste le président dans la gestion administrative et financière. Il assure la coordination des activités des directions techniques. Il prépare les délibérations et veille à la mise en œuvre des décisions de l’Armp. Le secrétaire permanent élabore et fait valider par le Conseil de régulation, les rapports d’activités et les outils opérationnels de gestion comme le budget programme, le plan de travail annuel ainsi que l’ensemble des documents concourant au bon fonctionnement de l’Armp dont le règlement intérieur, le manuel de procédures… Le Secrétaire permanent veille à la bonne tenue de la compatibilité et des états financiers conformément aux règles de l’Ohada.
Faut-il le rappeler, le secrétaire permanent est recruté par l’Armp sur appel à candidatures parmi les cadres de catégorie A échelle 1 ; inscrits au tableau des hautes fonctions administratives ; ayant une expérience de 15 ans au minimum dans les domaines administratif, technique et économique et une expérience de 10 ans au moins dans les marchés publics. Il est nommé pour un mandat de trois ans renouvelable une fois.