Baccalauréat 2020: Environ 110 000 candidatures attendues

Par Alexis METON  A/R Atacora-Donga,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Baccalauréat 2020: Environ 110 000 candidatures attendues


Le dépôt des dossiers pour le compte de l’examen du baccalauréat 2020 a démarré, depuis le mois de décembre dernier, et se poursuit jusqu’à la fin du mois de janvier 2020. Selon une estimation du professeur Alphonse da Silva, directeur de l’Office du baccalauréat, environ cent dix mille dossiers sont attendus pour le compte de cette année.

LIRE AUSSI:  Visite de l’ambassadrice nationale de l’Unicef: Zeynab promeut l’enregistrement des naissances dans l’Alibori

Le professeur Alphonse da Silva, directeur de l’Office du baccalauréat, a annoncé qu’environ cent dix mille dossiers de candidatures au baccalauréat sont attendus cette année. Intervenant sur les inscriptions en ligne des candidats sur la Radio nationale, il a apporté des clarifications sur les dépôts de dossiers pour le compte de cet examen. Le dépôt des dossiers a commencé depuis le 16 décembre 2019 et se poursuit jusqu’au 31 janvier 2020, d’après le directeur de l’Office du baccalauréat. L’Office a déjà enregistré l’inscription de quatre-vingt-dix mille (90.000) candidats et attend entre cent et cent dix mille candidats aussi bien des établissements privés que des établissements publics. La particularité est que les candidats peuvent aussi s’inscrire en ligne. « Les inscriptions se passent bien sur toute l’étendue du territoire», rassure le professeur Alphonse da Silva.
Toutefois, il a fait remarquer qu’il y a des candidats qui ne disposent pas encore de carte d’identité. Mais des dispositions sont prises pour ne pas pénaliser ces derniers, puisque plusieurs mois séparent encore de la date de l’examen du Bac. « On ne renvoie aucun candidat pour défaut de carte d’identité. Ils seront à jour pour les pièces, tout rentrera dans l’ordre. Nous sommes en contact avec les autorités. Il ne faut pas pénaliser les candidats, puisque le bac c’est dans quelques mois… », a confié le Dob.
Au regard des enjeux liées à cet examen, Alphonse da Silva appelle les parents à aider leurs enfants à bien se préparer pour décrocher le premier diplôme universitaire. Le moment n’est plus donc aux jeux. Ce n’est pas non plus le moment de se distraire en boîte de nuit ou de s’adonner aux réseaux sociaux.

LIRE AUSSI:  Site cimentier d’Onigbolo: Le processus de dédommagement des sinistrés relancé