Baccalauréat 2023/ Candidatures libres: Alphonse da Silva s’imprègne de l’évolution des inscriptions

Par Isidore Alexis GOZO (gozoalexis6@gmail.com),

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Baccalauréat 2023/ Candidatures libres: Alphonse da Silva s’imprègne de l’évolution des inscriptions

Baccalauréat 2023

S’enquérir de l’évolution de l’opération d’enregistrement et d’inscription des candidats libres au Baccalauréat, session de juin 2023. C’est l’objectif de la descente, ce jeudi 19 janvier, du directeur général de l’Office du Baccalauréat au Collège d’enseignement général (Ceg) de Gbégamey à Cotonou. Il en ressort satisfait.

LIRE AUSSI:  Match Mouloudia d’Alger # Buffles: Le duel reprogrammé pour le 19 décembre prochain

Démarrée le 15 décembre dernier, l’opération d’enregistre-ment et d’inscription des candidats libres à l’examen du Baccalauréat, session de juin 2023, prend rigoureusement fin le 27 janvier prochain à 17 h 30 min. Au Collège d’enseignement général de Gbégamey ce jeudi, nombreux sont ces candidats venus déposer leurs dossiers. A l’intérieur de la salle retenue pour la circonstance, deux services sont installés. Le premier concerne l’inscription en ligne et le second, le dépôt physique des dossiers. Sur place, les collaborateurs du directeur des Systèmes d’information de l’Office du Baccalauréat s’affairent afin que tous les candidats puissent trouver satisfaction. Joliane Koussihouédé, collaboratrice du directeur des Systèmes d’information, revient sur le processus d’inscription des candidats. « L’inscription se passe en trois étapes dont l’inscription en ligne, le payement à la banque ou par mobile money et la validation. Quand le candidat finit toutes ces étapes, il réunit les dossiers et vient à notre niveau pour valider son inscription », a-t-elle précisé.
A sa descente sur le terrain, Alphonse da Silva, directeur de l’Office du Baccalauréat, a pu constater de visu l’évolution de l’opération. Il se réjouit du travail qui se fait au jour le jour par les agents sur le terrain. Il martèle que l’inscription des candidats dure 45 jours et aucun retard ne sera toléré. Alphonse da Silva souligne que l’examen commence déjà à l’inscription. Le directeur de l’Office du baccalauréat précise également que les candidats qui n’ont pas pu obtenir leur Numéro d’identification personnel peuvent déposer leur dossier mais ils doivent tout faire pour s’inscrire à l’Agence nationale d’identification des personnes (Anip) afin de récupérer ledit numéro avant l’examen. « Nous sommes flexibles mais aussi rigoureux dans notre flexibilité», a-t-il déclaré.
Rappelons que l’inscription des candidats libres se déroule dans tous les départements sur toute l’étendue du territoire national.

LIRE AUSSI:  Développement équilibré et durable de l’espace: Le Conseil national d’aménagement du territoire installé