Baccalauréat session de juillet 2020: 810 candidats de la série D planchent au centre Les Pylônes

Par Alexis METON  A/R Atacora-Donga,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Baccalauréat session de juillet 2020: 810 candidats de la série D planchent au centre Les Pylônes


Les candidats à l’examen du Baccalauréat session de juillet 2020 planchent depuis hier lundi 20 juillet. Au centre du Collège d’enseignement général Les Pylônes, la série D compose avec un effectif de huit cent dix candidats inscrits.

LIRE AUSSI:  Loi sur le droit de grève et statut de la Fonction publique: Les observations de la Cstb

Les candidats de la série D planchent au centre du Collège d’enseignement général Les Pylônes depuis ce lundi 20 juillet, pour le Baccalauréat session de juillet 2020. Au total, huit cent dix candidats de cette série y composent, heureux de prendre part à l’examen qui donne accès aux études supérieures. Tout se passe bien, selon le chef centre, Bernard Lahami, directeur du Collège d’enseignement général 1 de Godomey. « A sept heures, nous avons lu les instructions aux surveillants. Nous-mêmes, nous nous sommes appropriés les consignes qui sont les nôtres au niveau de l’encadrement. Déjà à 7 h 30, les premiers surveillants sont envoyés en salle avec les copies et ils ont installé les candidats également. A 8 h nous avons lancé la première épreuve de ce jour au profit des candidats de la série D qui sont dans le centre. Ils composent en français, pour la première épreuve », a expliqué le chef du centre Les Pylônes,
Bernard Lahami. Il n’y a pas eu de situation particulière au niveau de ce centre, selon ses explications. Sauf des candidats qui n’ont pas retrouvé leurs noms sur la liste d’émargement. Une situation qu’il lie à la fraude opérée par ces élèves pour se retrouver en classe de terminale. Et la plateforme Educ master qui contrôle aujourd’hui les effectifs des admis et autres a certainement aidé à dénicher ces cas.
« Sur cette plateforme, des candidats qui ont redoublé la classe de première se sont fait des bulletins pour se retrouver en classe de terminale. Donc leur inscription a été invalidée, c’est pourquoi ils n’ont pas retrouvé leurs noms sur la liste d’émargement », explique le directeur. Deux cas ont été détectés et les concernés seront considérés comme des absents.

LIRE AUSSI:  Halte aux pollueurs !: La répression reprend ce jour

Les mesures barrières respectées

Toutes les mesures barrières ont été respectées conformément aux instructions du gouvernement, rassure le chef centre.
« Nous avons reçu des instructions annoncées par le gouvernement, mais que l’Office du Baccalauréat nous a encore répétées, réitérées et exigées. Nous avons reçu ces instructions, et le matériel de protection a aussi accompagné», a précisé Bernard Lahami. Il se réjouit de la dotation du centre en flacons de gel hydroalcoolique, qui renforce les points de lavage des mains installés un peu partout dans l’établissement. Il a informé que les candidats se sont lavé les mains, et qu’ils ont également fait usage du gel avant de recevoir les épreuves, chacun ayant au préalable pris soin de porter son masque. « Tout se passe bien ici, les gestes barrières sont respectés », ajoute le chef centre avant d’inviter les candidats à ne pas frauder et à travailler dans de bonnes conditions tout en veillant à ne pas oublier leur carte d’identité à la maison et être à l’heure au centre. Il leur conseille également de rester motivés pendant les trois jours de composition.
Du collège Les Pylônes en passant par celui de Houéyiho, la forte présence des parents témoigne de leur soutien à leur progéniture. Dans ce cadre, certains ont exprimé leur désir de voir leurs enfants réussir à cette session du Baccalauréat. C’est pourquoi, ils ont tenu à les accompagner dans les centres, selon des témoignages. Le plus grand souhait de dame Isabelle K. est que le coronavirus qui a perturbé l’année scolaire n’impacte pas les résultats du bac cette année 2020.

LIRE AUSSI:  Pour des élections paisibles et non contestées :SOCL-Elections pour une veille citoyenne de qualité