Bepc 2021: 14 993 candidats composent dans le Littoral

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Education |   Commentaires: Commentaires fermés sur Bepc 2021: 14 993 candidats composent dans le Littoral


L’examen du Brevet d’études du premier cycle (Bepc) 2021 a été lancé, ce lundi 14 juin, au Collège d’enseignement général (Ceg) Dantokpa à Cotonou, pour le compte du département du Littoral. Ils sont 14 993 candidats à la recherche de ce diplôme dans ce département.

LIRE AUSSI:  Anselme Amoussou au sujet de la session spéciale de l’évaluation des Ace 2008: « Je voudrais appeler les camarades qui ont boycotté à aller composer »


C’est à cœur joie que le préfet Alain Orounla, le premier adjoint au maire de Cotonou, Randyx Ahouandjinou, et le directeur départemental de l’Enseignement secondaire, Robert Gbodjinou, ont lancé la phase écrite du Brevet d’études du premier cycle (Bepc) 2021 pour le compte du département du Littoral. L’exercice s’est déroulé au Collège d’enseignement général (Ceg) Dantopka à Cotonou.
Après le lancement de la toute première épreuve, la Communication écrite, les officiels ont fait part de leur satisfaction quant au bon démarrage de l’examen.
« Au-delà du respect de la tradition qui voudrait que l’on vienne encourager les élèves, nous avons constaté que les épreuves ont démarré à l’heure, que les choses ont été bien organisées, et j’ai vu des enfants décontractés. C’est la preuve qu’ils ont été bien préparés, nous avons eu une année paisible, sans perturbations… »,
se réjouit Alain Orounla. Ce qui est sûr, rassure le directeur départemental, c’est que toutes les dispositions sont prises pour que l’examen se déroule dans de très bonnes conditions dans le Littoral.
Suivant les chiffres communiqués, 14 993 candidats répartis dans 17 centres de composition dont un dédié aux candidats à besoins spécifiques, composent dans le département.
D’ores et déjà, les officiels ont le regard tourné vers la proclamation des résultats et ils espèrent vivement que ces résultats seront meilleurs. Pour ce faire, la mairie de Cotonou a organisé des séances de travaux dirigés (Td) au profit des candidats pendant la période des révisions. Randyx Ahouandjinou témoigne de cette aide portée aux candidats à Cotonou et espère que les fruits tiendront la promesse des fleurs. C’est aussi le vœu du préfet du Littoral qui, au passage, constate que, dans son département, il y a autant de filles que de garçons, candidats à cet examen.
« C’est la preuve que la politique du gouvernement du président Talon pour augmenter le taux de scolarisation des filles porte ses fruits. Nous avons exceptionnellement autant de filles que de garçons ; c’est à encourager. Et j’espère que les résultats de cet examen porteront en triomphe autant de filles que de garçons pour le bien de notre pays que le gouvernement s’efforce à révéler dans tous les domaines », souhaite-t-il.
Après le Ceg Dantokpa, les officiels ont sillonné les centres de composition des Ceg Suru-Léré et Gbégamey pour s’assurer également du bon démarrage des épreuves.

LIRE AUSSI:  Recrutement des enseignants vacataires dans les lycées et collèges publics: Les nouvelles conditions dévoilées