Bepc 2021: Le maire de Porto-Novo dope le moral aux candidats du Ceg Anavié

Par LANATION,

  Rubrique(s): Education |   Commentaires: Commentaires fermés sur Bepc 2021: Le maire de Porto-Novo dope le moral aux candidats du Ceg Anavié

Charlemagne Yankoty

Le maire de Porto-Novo, Charlemagne Yankoty, a rehaussé le moral aux candidats du centre du Collège d’enseignement général (Ceg) Anavié où il a lancé, ce lundi 14 juin, l’examen du Brevet d’études du premier cycle (Bepc) session de juin 2021 au plan municipal.

LIRE AUSSI:  Education: Ahmadiyya offre 100 tables et bancs à l’Epp d’Adjan

Au total 836 candidats inscrits et répartis dans 28 salles sont au charbon au Collège d’enseignement général d’Anavié à Porto-Novo pour le Brevet d’études du premier cycle (Bepc) session de juin 2021. Accompagné d’une forte délégation municipale, le maire Charlemagne Yankoty a donné le top de la composition pour le compte de sa municipalité. Il a d’abord procédé à la vérification des enveloppes contenant les épreuves, lesquelles sont bien scellées. Le maire a ensuite participé à la distribution des épreuves aux candidats avec le chef centre d’examen, Eugène Gangbo. Occasion pour Charlemagne Yankoty de doper le moral aux candidats en leur prodiguant des conseils. « Ne vous laissez pas emporter par la panique. Soyez concentrés. Lisez bien les questions avant de commencer à les traiter », leur conseille-t-il. Il souhaite voir tous les candidats de sa ville réussir. « Il faut que Porto-Novo donne un bon taux de réussite», a-t-il insisté.
Il sera appuyé par le 1er adjoint au maire, Rachad Toukourou. Ce dernier a expliqué que l’objectif de sa délégation est d’abord de s’enquérir d’éventuels problèmes afin de voir dans quelle mesure les résoudre et ensuite de s’assurer de l’effectivité du démarrage de l’examen. Il se réjouit de constater que tout se passe bien et dans le respect des gestes barrières. Les candidats ont répondu présents à l’heure ainsi que les surveillants et autres superviseurs de l’examen. Rachad Toukourou invite les parents à soutenir les enfants pendant les trois jours de composition. « Malgré leur âge, ils demeurent nos enfants. Je suis heureux de voir les parents sortir massivement pour les soutenir. Je souhaite que ceci continue pour le bonheur de tous. Nous avons besoin d’eux pour développer notre pays et il faut des hommes bien portants », a laissé entendre le 1er adjoint au maire de Porto-Novo.

LIRE AUSSI:  Résultats provisoires du Baccalauréat session de juin 2017: 41,78% d’admissibilité au plan national

Par Immaculée HOUEDETE (Stag) A /R Ouémé-Plateau