Bepc, session de 2021: Une première journée sans incident majeur dans le Borgou

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Education |   Commentaires: Commentaires fermés sur Bepc, session de 2021: Une première journée sans incident majeur dans le Borgou

Le préfet Djibril Mama Cissé

A l’instar de leurs camarades des autres départements du Bénin, les candidats inscrits à l’examen du Bepc, session de juin 2021, dans le Borgou, sont également au charbon depuis hier. Pour le lancement au niveau départemental, le préfet Djibril Mama Cissé était au Ceg 1 de N’Dali.

LIRE AUSSI:  Nomination des nouveaux directeurs d’écoles primaires publiques: Les chefs d’établissements déchargés s’indignent

La première journée de l’examen du Bepc, session de juin 2021, qui a eu lieu hier n’a enregistré aucun incident majeur dans le Borgou. Pour procéder au lancement des épreuves écrites sur le plan départemental, le préfet Djibril Mama Cissé était au Ceg 1 de N’Dali.
Dans ce centre, ce sont 984 candidats dont 439 filles contre 545 garçons qui planchent depuis hier. Ils sont répartis dans 33 salles de composition. Selon le chef centre, Christophe Toussaint Gbélidji, aucune perturbation majeure n’est à déplorer. N’empêche que, soucieux de leur réussite et de les voir arriver à bout des différentes épreuves, le préfet Djibril Mama Cissé a tenu à leur prodiguer quelques conseils. Il les a mis en confiance en leur rappelant qu’il ne s’agit que d’un examen et non d’un concours. Le préfet les a également conviés à travailler, pour obtenir un très bon résultat au niveau de la commune de N’Dali et par ricochet du département du Borgou.
Le directeur départemental des Enseignements secondaire, technique et de la Formation professionnelle du Borgou, Abdoul Hadir Biga, a indiqué qu’il y a 12 263 candidats dont 5 813 filles et 6 450 garçons inscrits dans le Borgou. Ils sont répartis dans 15 centres, sans oublier celui des aveugles amblyopes et autres handicapés avec 3 candidats.
A Parakou, 6 283 candidats dont 2 988 garçons et 3 295 filles composent cet examen. Dans la commune, c’est au Ceg Albarika que le maire Inoussa Chabi Zimé a officiellement lancé la toute première épreuve n

LIRE AUSSI:  Année académique 2015-2016: Le MEMP Eléonore Ladékan lance la rentrée des classes à Ifangni