Bilan à mi-parcours du programme Mca-Bénin II: Un taux d’exécution physique de 49 %

Par Claude Urbain PLAGBETO,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Bilan à mi-parcours du programme Mca-Bénin II: Un taux d’exécution physique de 49 %

Président et le coordonateur

48,95 %, c’est le taux de réalisation physique du deuxième compact du Millennium Challenge Account pour le Bénin (Mca-Bénin II), après quatre années de mise en œuvre. Une conférence de presse a été consacrée, ce mardi 22 juin à Cotonou, au bilan des quatre projets composant ce programme dédié à l’accès à l’électricité en quantité et en qualité.

LIRE AUSSI:  Elections municipales, communales et locales: La Cour suprême s’outille pour mieux affronter la gestion du contentieux

Le programme du Millennium Challenge Account pour le Bénin (Mca-Bénin II) est en bonne voie pour atteindre son objectif de développement à terme, celui d’assurer une disponibilité de l’énergie électrique efficace et fiable pour une croissance économique forte et durable au Bénin. Gabriel
Dégbègni, coordonnateur national du Mca-Bénin II, en a donné l’assurance, ce mardi 22 juin à Cotonou, à la faveur d’une conférence de presse coanimée avec Christopher Broughton, directeur résident du Millennium Challenge Corporation (Mcc) au Bénin.
A l’entame de la rencontre avec la presse, ce dernier est revenu sur les faits marquants au cours de la quatrième année perturbée quelque peu par la pandémie de Covid-19. En dépit de la crise sanitaire et économique, le programme a enregistré l’installation des nouvelles lignes électriques devant desservir Cotonou,
Parakou, Djougou et Natitingou et la réhabilitation des lignes dans les départements du Borgou, de la Donga, de l’Atacora et des Collines. M. Broughton salue également la construction de nouveaux postes électriques à Cotonou, la réhabilitation, l’extension et la modernisation des postes existants à Cotonou, Maria-Gléta (Abomey-Calavi), Bohicon, Parakou, Djougou et Natitingou.
L’installation des équipements informatiques et de la télécommunication au Centre national de contrôle de la distribution (Dispatching) est en cours. La vente des kits solaires a débuté dans le cadre de la Facilité d’énergie propre hors-réseau (Ocef) avec plus de 6000 nouveaux clients. A cela s’ajoutent la mise en œuvre effective de la réforme tarifaire et la signature de huit accords de cofinancement des projets mini-réseau ayant la possibilité de lever plus de 36 millions de dollars d’investissement privé pour l’électrification hors réseau au bénéfice de 330 000 Béninois.
Ces actions portent à 48,95 % le taux d’avancement physique du programme pour des engagements financiers cumulés de 89,62 % pour l’ensemble des quatre projets du compact, renchérit le coordonnateur national du programme.

LIRE AUSSI:  Violences faites aux femmes et aux filles: Quand l’amour tourne au drame
Bilan par projets

Le projet « Réformes des politiques et renforcement institutionnel » dédié à l’accompagnement de l’Autorité de régulation de l’électricité, de la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee) et du gouvernement dans le secteur, connaît un avancement physique de 57,49 % pour des ressources engagées à hauteur de 83,67 % au 31 mai 2021.
Le projet « Production d’électricité » est réalisé physiquement à 32,78 % pour 48,17 % d’engagements cumulés à la même date. Le processus de sélection des producteurs indépendants d’électricité est avancé pour la construction de quatre centrales solaires photovoltaïques d’une puissance totale de 50 MW à Parakou, Bohicon, Djougou et Natitingou, informe M. Dégbègni.
Pour ce qui est du projet « Distribution d’électricité », le bilan affiche 71,01 % d’avancement physique pour 91,66 % d’engagements cumulés. Il prend en compte la modernisation du réseau de distribution, la réduction des pertes et des coupures d’électricité et l’amélioration de la fiabilité et la sécurité du réseau. La plupart des équipements prévus sont déjà acquis, selon le coordonnateur.
Le projet « Accès à l’électricité hors réseau » est réalisé à un taux d’avancement physique de 20,14 % pour 95,61 % d’engagements cumulés.
Les taux faibles d’exécution physique qui laissent perplexes quant à l’atteinte des résultats escomptés, n’inquiètent guère le coordonnateur du programme. Sur les douze prochains mois, assure Gabriel Dégbègni, les travaux de construction des lignes et des postes électriques et du centre de Dispatching seront finalisés. De même, l’accès à l’électricité hors-réseau de 127 localités, la mise en place d’un laboratoire d’essai des réfrigérateurs, le renforcement du laboratoire d’essai des lampes de l’Ecole polytechnique d’Abomey-Calavi (Epac) seront achevés. Tous les investissements prévus seront faits et permettront de multiplier par cinq la capacité des services du réseau électrique du Bénin pour satisfaire les demandes en énergie, en passant d’une capacité actuelle de 250 MW à 1200 MW, a laissé entendre Gabriel Dégbègni?

LIRE AUSSI:  Législatives 2019: Les résultats définitifs proclamés (Les 83 députés de la 8e législature connus)

Performances environnementale et sociale

« A ce jour, nous avons plus de 4 000 personnes compensées et permis à environ 3000 personnes d’obtenir un certificat d’identification personnelle ; et pour chaque arbre abattu dans l’emprise du projet, le programme a planté trois autres », indique Gabriel Dégbègni, coordonnateur du Mca-Bénin II, évoquant la performance environnementale et sociale du programme. Entre autres, une centaine de cocotiers ont été mis en terre à Cotonou, souligne-t-il, dans le cadre du compact qui intègre également le genre et l’inclusion sociale.
Toutes les actions menées dans le cadre du compact contribueront à améliorer les conditions de vie des populations béninoises à travers la disponibilité d’une énergie fiable, de bonne qualité et en quantité, espère le directeur résident de Mcc au Bénin. Le nombre de bénéficiaires ciblés est estimé à 10 600 000 sur une période de vingt ans.
A travers ce programme de cinq ans (2017-2022) doté d’un budget de 403 millions de dollars, soit environ 222 milliards F Cfa, rappelle M. Broughton, le but du peuple américain est de réduire la pauvreté par la croissance économique. Le gouvernement du Bénin y contribue à hauteur de 28 millions de dollars, soit environ 15 milliards F Cfa?

LIRE AUSSI:  Déclaration politique en vue du second tour: Le Mozebe adopte Lionel Zinsou