Biodiversité: Près de trois espèces sur 10 menacées, selon l’Uicn

Par Fulbert Adjimehossou,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Biodiversité: Près de trois espèces sur 10 menacées, selon l’Uicn

Des éléphants d'Afrique

Une nouvelle liste des espèces menacées d’extinction a été dévoilée à Marseille, le 4 septembre 2021, en marge du congrès mondial de la biodiversité. Près de 28 % des espèces étudiées sont sous la menace d’extinction.

LIRE AUSSI:  25e anniversaire de la banque Ecobank-Bénin:La rue Carrefour IITA-Tankpè désormais baptisée «Rue Ecobank»

L’effondrement de la biodiversité se poursuit. 38 543 espèces sont désormais déclarées menacées sur 138 374 étudiées par l’Union internationale de conservation de la nature (Uicn) dans le monde. La liste actualisée a été dévoilée le 4 septembre 2021 dans le cadre du Congrès mondial de la nature à Marseille. Le document indique que 902 espèces sont éteintes, 8 404 sont en danger critique d’extinction. Dans le même temps, 14 647 espèces sont en « danger », 15 492 sont vulnérables et 8 127 sont quasi menacées d’extinction. Les tendances montrent que les taux normaux d’extinction ont été dépassés de 100 à 1 000 fois, suivant les espèces. Ces données ne concernent que les espèces prises en compte dans les évaluations.
En effet, bien que toutes les espèces du monde ne soient pas évaluées, ce répertoire donne un aperçu de la situation globale et tire la sonnette d’alarme en vue des actions de conservation. Déjà confrontées à de multiples menaces, la faune et la flore doivent composer avec le changement climatique. La hausse des températures et par conséquent du niveau de la mer pourrait réduire les habitats de la biodiversité d’au moins 30 % dans les 45 prochaines années. À cette menace, viennent s’ajouter la dévastation de la nature qui réduit drastiquement les habitats de la faune sauvage, ainsi que la surexploitation de certaines espèces, la chasse, la pêche et les trafics.

LIRE AUSSI:  Journée internationale de la biodiversité édition 2021: Pour la préservation des espèces de la terre

Les bijoux de l’Afrique menacés

Les dernières évaluations mettent en évidence une diminution importante du nombre d’éléphants d’Afrique sur l’ensemble du continent. Le nombre d’éléphants de forêt d’Afrique a chuté de plus de 86 % en trois décennies et ils deviennent une espèce « en danger critique d’extinction».
Quant à l’éléphant de savane d’Afrique, il est resté dans la catégorie des espèces « en danger». Sur un autre volet, le lion a perdu 40% de ses individus en deux décennies, devenant désormais vulnérable. C’est aussi le cas de la girafe et du guépard dont l’habitat diminue considérablement. Parmi les grands mammifères, les deux espèces de gorilles africains, le gorille de l’Est et le gorille de l’Ouest, sont en «danger critique», la dernière catégorie avant l’extinction. Toutefois, la liste rouge rapporte une amélioration de la situation des espèces de thon. Quatre d’entre ces espèces retrouvent les chemins du peuplement avec la mise en œuvre des quotas régionaux de pêche. Au regard de ces efforts, l’Uicn entend désormais publier un statut vert à côté de la Liste rouge. Ce statut prend en compte les espèces en régénération et ne compte pour le moment que 181 espèces. Ce qui est très loin de la « liste rouge ».

LIRE AUSSI:  Environnement des affaires: 4 962 entreprises créées en ligne ces six derniers mois