Bitumage de la route Savè-Oké-Owo : les populations reconnaissantes à Patrice Talon (Jacques Ayadji rassure de l’engagement de Talon à poursuivre ses actions)

Par Isidore Alexis GOZO (gozoalexis6@gmail.com),

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Bitumage de la route Savè-Oké-Owo : les populations reconnaissantes à Patrice Talon (Jacques Ayadji rassure de l’engagement de Talon à poursuivre ses actions)

Patrice Talon, Président de la République du BéninPatrice Talon, Président de la République du Bénin

Le bitumage de la route Savè-Oké-Owo réjouit les populations bénéficiaires. Dimanche 12 décembre dernier, elles ont tenu en présence de Jacques Ayadji, directeur général des Infrastructures et président du parti ‘’Mouvement des élites engagées pour l’émancipation du Bénin’’ (Moele-Bénin), une rencontre fraternelle de partage, d’échanges et de reconnaissance au président Patrice Talon pour cette action de haute portée sociale.

LIRE AUSSI:  Rejet de l’organisation du référendum constitutionnel: L’option lucide du chef de l’Etat


Les populations d’Oké-Owo expriment toute leur gratitude au chef de l’Etat pour les actions de développement qu’il entreprend depuis son avènement au pouvoir. Avec le démarrage effectif du bitumage du tronçon Savè-Oké-Owo, de la Rnie 5 de l’axe routier Kétou-Savè, ces populations ont la preuve palpable de l’engagement du président de la République pour le bien-être des communautés à la base. A l’invitation de celles-ci, Jacques Ayadji, directeur général des Infrastructures et président du parti Moele-Bénin, a eu, dimanche 12 décembre dernier, une importante séance d’échanges fraternels avec elles.
Bernard Gobou, chef de l’arrondissement de l’Okpara, affirme que les populations d’Oké-Owo sont très satisfaites de l’intérêt que le président Talon porte au développement de leur localité. Il indique qu’à travers ce bitumage, le président Talon a fait œuvre utile. « Au-delà de la reconnaissance pour la gigantesque œuvre en cours, les populations réitèrent leur ferme soutien au chef de l’État et à son gouvernement et l’exhortent à continuer sur cette lancée en poursuivant jusqu’au bout le projet de bitumage avec l’érection du pont sur le fleuve Okpara, pour soulager leurs peines », ajoute-t-il.
Marie Soade Obognon, représentante des femmes, précise que par la construction du pont sur l’Okpara à la hauteur d’Oké-Owo, le gouvernement honorerait la mémoire des disparus du naufrage qui a emporté plusieurs fils du village.
Sa Majesté Banlè, chef de terre d’Oké-Owo, après avoir prié pour la longévité du chef de l’État, a spécialement invité le président de Moele Benin à porter à sa connaissance le vœu intime d’Oké-Owo de voir réaliser le pont sur l’Okpara ainsi que d’autres doléances majeures dont notamment l’ouverture des voies à l’intérieur du village, la réalisation d’ouvrages d’adduction d’eau pour la fourniture en eau potable, l’électrification du village avec surtout la pose de lampadaires au bord de la voie en construction et à l’intérieur du village, ainsi que l’ouverture de voies dont: Oké-Owo-Sandéou-Kakoua, Sandéou –Alafia, Oké-Owo-Akafia, Oké-Owo-Monka-Djabata-Igbodja.

LIRE AUSSI:  Situation sociale et politique du Bénin: Les appréciations des évêques

Soutien indéfectible

Jacques Ayadji, surpris par l’initiative de reconnaissance spontanée à laquelle il est convié, a remercié la population d’Oké-Owo pour le soutien qu’elle apporte au président Talon surtout à la dernière présidentielle où le duo présidentiel a fait un K.O retentissant à Oké-Owo. Tout en rassurant l’assistance que le président de la République qui est toujours préoccupé par le développement des communautés, Jacques Ayadji a promis de rendre fidèlement compte à ce dernier et lui faire part des autres préoccupations majeures d’Oké-Owo.
Saisissant l’occasion du déplacement à Oké-Owo, la section communale du parti Moele- Bénin ainsi que sa cellule locale ont exhorté les militants et toute la population à davantage soutenir le président Talon afin de l’encourager à poursuivre l’œuvre de redressement du pays.