Bonne gouvernance dans l’Enseignement secondaire: Mahougnon Kakpo missionne chefs d’établissements et inspecteurs

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Education |   Commentaires: Commentaires fermés sur Bonne gouvernance dans l’Enseignement secondaire: Mahougnon Kakpo missionne chefs d’établissements et inspecteurs


Le gouvernement béninois vise, à plus d’un titre, le renforcement de la qualité de la gouvernance scolaire. Dans cette optique, le ministre des Enseignements secondaire, technique et de la Formation professionnelle, Mahougnon Kakpo, a procédé, vendredi 11 octobre dernier, à Abomey-Calavi, à la remise de lettres de mission, aux chefs d’établissements et inspecteurs pédagogiques.

LIRE AUSSI:  Rentrée scolaire 2018-2019 : Le port de la tenue kaki désormais obligatoire dans les cours privés

«La détermination du gouvernement pour l’amélioration de la qualité de l’éducation ne souffrira d’aucune complaisance». Ces propos du ministre des Enseignements secondaire, technique et de la Formation professionnelle, Mahougnon Kakpo, vendredi dernier, à Abomey-Calavi, lors de la remise des lettres de mission aux chefs d’établissements, inspecteurs pédagogiques délégués et directeurs de la chaîne d’encadrement et d’animation pédagogique, témoignent de la volonté du régime de la Rupture à sortir l’école béninoise de l’ornière.
Ainsi, parvenir au redécollage de l’école béninoise signifie que les acteurs doivent travailler avec méthode et dévouement, a laissé entendre Mahougnon Kakpo, rappelant, au passage, les efforts consentis par le gouvernement et ses partenaires à divers niveaux afin d’obtenir de meilleurs résultats au terme des examens de fin d’année écoulée.
Qu’ils soient donc chefs d’établissement secondaire général, d’établissement technique et de la formation professionnelle, inspecteurs pédagogiques délégués, directeurs départementaux des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle et inspecteur pédagogique général du ministère, tous ont reçu leur lettre de mission des mains de l’autorité. En retour, ils se sont engagés sur l’honneur, à respecter fidèlement les dispositions contenues dans cette lettre.
Par ailleurs, le ministre Mahougnon Kakpo n’a pas manqué d’en appeler à la responsabilité et à la conscience professionnelle de ses collaborateurs missionnés.

LIRE AUSSI:  BEPC Session de juin LE POINT DES PRÉPARATIFS AU PLAN NATIONAL