Borgou: Le préfet préoccupé par le développement des communes sous sa tutelle

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Borgou: Le préfet préoccupé par le développement des communes sous sa tutelle


Depuis quelques jours, le préfet du Borgou, Djibril Mama Cissé, est l’hôte des populations des différentes communes sous sa tutelle. C’est dans le cadre de sa tournée statutaire. L’occasion lui permet de s’enquérir de leurs préoccupations et de les sensibiliser sur l’opération de Recensement administratif à vocation d’identification des populations (Ravip).

LIRE AUSSI:  Soutien des banques et fonds arabes à l’ambition du chef de l’Etat: 156 milliards FCFA accordés au Bénin pour la chaîne énergétique.

Le préfet du Borgou, Djibril Mama Cissé, a entrepris, jeudi 9 novembre dernier, sa tournée statutaire au titre de 2017 dans les communes relevant de sa juridiction, conformément aux textes régissant la décentralisation au Bénin. Après Sinendé et Bembèrèkè, ce sont les communes de Tchaourou et de Parakou qui l’ont accueilli, vendredi 10 novembre dernier. Il mettra le cap sur celles de N’Dali, Pèrèrè, Nikki et Kalalé, jeudi 16 novembre prochain.
Grâce à cette descente sur le terrain, le préfet a eu l’occasion de s’imprégner du fonctionnement des administrations de ces communes, ce qu’elles ont réalisé comme œuvres au profit de leurs administrés. Les défis qui les attendent n’ont également pas été occultés. Ainsi, il a noté que ces communes tiennent régulièrement leurs sessions. Elles ont aussi réalisé un certain nombre d’infrastructures socio-économiques et marchandes.
D’une commune à l’autre, les préoccupations exposées au préfet et aux membres de sa délégation sont pratiquement les mêmes. Dans le domaine de l’éducation, on déplore l’insuffisance en enseignants qualifiés et en infrastructures. Les hôpitaux manquent d’ambulance et de personnel qualifié. Au plan sécuritaire, les unités des forces de sécurité publiques installées dans les communes souffrent d’effectif, de moyens roulants et n’ont pas de locaux. L’extension du réseau électrique dans tous les arrondissements et localités à grande agglomération reste également une préoccupation majeure pour les élus et leurs populations. Il en est de même pour l’approvisionnement en eau potable. A ces besoins, il faut ajouter la dégradation des routes et des pistes rurales, les conflits frontaliers et le bradage de certains domaines communaux ou municipaux, ainsi que la mobilisation des ressources financières.
En fonction de leurs domaines d’intervention, les directeurs des structures déconcentrées de l’Etat ont tenu à rassurer les populations. Pour ce faire, ils ont évoqué les projets et les réformes que le gouvernement envisage pour améliorer leurs conditions de vie et de travail.
A leur suite, le préfet a salué les efforts fournis par les maires et leurs conseillers. Il les a exhortés à une gestion administrative efficiente qui respecte les principes de la bonne gouvernance locale. Djibril Mama Cissé leur a réitéré son engagement à les accompagner et à soutenir toutes leurs actions qui concourent au développement de leurs communes, à travers une tutelle apaisée. A Bembèrèkè où des membres du Conseil communal ont enclenché le processus de destitution du maire Yarou Gounou, il a promis de s’occuper du dossier, à la fin de sa tournée.
Le préfet a ensuite mis l’accent sur le phénomène de la grossesse en milieu scolaire et celui du mariage précoce des filles dans le département du Borgou. Il n’a pas occulté le cas des enfants sans acte de naissance.
Par rapport à l’opération du Ravip qui se déroule actuellement, le préfet a appelé les populations à se mobiliser pour sa réussite totale. Outre ses objectifs, il leur a présenté les nombreux avantages qu’elles pourront en tirer?

LIRE AUSSI:  France Women Internet dating - How you can Seduce a spanish Girl