Bourses de la Solidarité olympique aux athlètes -Tokyo 2020: Les six athlètes béninois bénéficiaires connus

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubrique(s): Sports |   Commentaires: Commentaires fermés sur Bourses de la Solidarité olympique aux athlètes -Tokyo 2020: Les six athlètes béninois bénéficiaires connus


 

En prélude aux Jeux olympiques Tokyo 2020, des bourses de la Solidarité olympique sont attribuées à six athlètes béninois. Il s’agit : d’Odile Ahouanwanou (Athlétisme), Océanne Ganiero (Karaté), Celtius Dossou-Yovo (Judo), Noëlle Yarigo (Athletisme), Jehudiel Kiki (Taekwondo), Privel Hinkanti (Aviron).

LIRE AUSSI:  Demande d'extension du plateau continental : Le Bénin et le Togo s’accordent sur le document de soumission

Ils sont retenus à la suite d’une étude de dossiers par la commission mixte Solidarité olympique et les Fédérations internationales respectives. L’objectif de cette bourse est d’aider les athlètes d’élite sélectionnés et présentés par leurs Comités nationaux olympiques (Cno) respectifs à se préparer et à se qualifier pour les Jeux de la XXXIIe Olympiade à Tokyo en 2020, avec un accent particulier placé sur les athlètes et les Cno qui en ont le plus besoin. A cet effet, le Comité national olympique et sportif béninois dirigé par Julien Minavoa organise une cérémonie officielle de signatures d’accord avec les fédérations et les athlètes sélectionnés, le vendredi 22 février prochain, à la Maison des fédérations à la Haie Vive à Cotonou.
Selon Okry Nonvignon, formateur des officiels techniques niveau1 de l’Iaaf, ces athlètes méritent bien ce soutien car la bourse olympique se donne aux athlètes de l’élite, susceptibles, sur la base de leurs performances, de se qualifier pour les JO. « Cette bourse offerte par la Solidarité olympique en accord avec les Fédérations internationales, a des exigences strictes », a-t-il fait remarquer. Pour lui, plusieurs candidatures ont été déposées et c’est celles qui, selon la solidarité olympique et l’Iaaf remplissent les conditions, qui ont été retenues.
Une fois retenus, ces athlètes ont plusieurs avantages. Le Cnosb, veillera à ce que leurs besoins soient couverts par les fonds alloués par Solidarité olympique, notamment en ce qui concerne l’accès à des installations d’entraînement appropriées, un entraîneur spécialisé dans la discipline sportive de l’athlète, une assistance et un contrôle réguliers sur les plans médical et scientifique, une assurance accident et maladie, les frais d’hébergement et de pension, l’argent de poche, l’indemnité d’un montant fixe pour couvrir les frais de voyage afin de participer aux compétitions internationales pour la qualification olympique et l’accès aux informations techniques relatives aux Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo?

LIRE AUSSI:  Tournoi de tir à l’arc qualificatif pour les JO de Rio: Merveille Zinsou et Josué Valgos Akonagbo à Windhoek pour deux billets