Budget de l’Etat 2022 : la part du genre au ministère du Développement

Par Maryse ASSOGBADJO,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Budget de l’Etat 2022 : la part du genre au ministère du Développement

Abdoulaye Bio Tchané

Le genre ne sera plus le parent pauvre au niveau du ministère du Développement et de la Coordination de l’action gouvernementale. Le budget de l’Etat 2022 y consacre une part non négligeable en vue de promouvoir l’égalité des chances dans notre pays.

LIRE AUSSI:  Haute cour de justice : Le nouveau président élu mercredi 20 juin prochain

L’approche genre et développement s’insère dans les démarches d’amélioration de la qualité du service public au Bénin. Cette quête de performance engage le pays, depuis quelques années, dans la mise en œuvre intégrée de diverses actions contribuant à l’effectivité de la budgétisation sensible au genre (Bsg).
Le ministère du Développement et de la Coordination de l’Action gouvernementale est au cœur de ce dispositif. Il contribue à l’élaboration et au suivi de la mise en œuvre des stratégies de développement national et local censées prendre en compte l’égalité des chances et le mieux-être de la population.
Pour autant, tout n’est pas rose en matière de prise en compte du genre au niveau de cette structure étatique. Les principales inégalités du genre au ministère en charge du Développement se posent à deux niveaux : faible prise en compte du genre dans les politiques et stratégies et représentativité insuffisante des femmes aux instances de prise de décision.
Pour corriger ces insuffisances en 2022, le ministère veut bâtir sa politique genre autour de cinq principaux axes dont «l’amélioration du mécanisme de la réflexion prospective et de la planification du développement », «le renforcement de la coordination et du mécanisme de suivi des Odd» et «l’appui aux orientations du développement, à la promotion des services marchands et à la sécurité».
Selon la note d’analyse du budget de l’Etat 2022, « ces actions consistent à développer des outils et méthodes visant à rendre systématique l’intégration du genre dans les politiques et actions de développement et une meilleure évaluation (intégrant la dimension genre) dans les politiques publiques ».
Selon le ministère de l’Economie et des Finances, les considérations relatives à l’équité et l’égalité des sexes sont incontournables dans le processus de développement durable d’un pays. La prise en compte des besoins spécifiques des hommes et des femmes dans la planification des actions de développement et l’affectation des ressources est un gage d’efficacité et d’efficience.
Le ministère du Développement et de la Coordination de l’action gouvernementale prend la mesure de l’enjeu. En 2022, son action en matière du genre sera structurée autour de deux programmes budgétaires à savoir : le programme « Pilotage et soutien aux services» et le programme « Orientations et évaluation des politiques publiques». L’objectif de ces programmes, développe la note d’analyse du budget 2022 est de « veiller à la mise en œuvre satisfaisante des outils et référentiels intégrant le genre, en l’occurrence le guide d’élaboration des politiques et le guide national d’évaluation ».
Il sera également question de renforcer le suivi de la mise en œuvre des Objectifs du développement durable (Odd) et la prise en compte du genre dans les documents de planification et de budgétisation des dépenses dans le secteur.
Selon la cartographie des dépenses orientées vers l’égalité homme-femme au ministère du Développement, plus de trois milliards et demi de Fcfa seront alloués au programme « Pilotage et soutien aux services ». Ce programme permettra d’assurer le pilotage, la coordination et le contrôle efficaces des activités du ministère.
S’agissant du programme « Orientation et évaluation des politiques publiques », il est prévu un budget de près de deux milliards et demi de Fcfa, en vue de renforcer les capacités des parties prenantes en planification, évaluation et sur les Odd, de renforcer le cadre de réalisation desdits objectifs et de promouvoir des projets et programmes de développement durable.

LIRE AUSSI:  Braquage à Porto-Novo: Un mort et un sac contenant de l’argent emporté