Cadre réglémentaire applicable aux Sfd: Les BDS providers harmonisent

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Cadre réglémentaire applicable aux Sfd: Les BDS providers harmonisent


leurs compréhensionsL’Association professionnelle des systèmes financiers décentralisés, Consortium Alafia, a organisé, mardi 24 mai à son siège à Cotonou, un atelier de formation et d’échanges au profit des consultants et autres appelés à encadrer les institutions de micro-finances (Imf). A terme, l’objectif de la rencontre est d’amener les participants à harmoniser leurs compréhensions par rapport au cadre réglémentaire applicable aux systèmes financiers décentralisés (Sfd).

LIRE AUSSI:  Permis de construire et de démolir: Une nouvelle réglementation entre en vigueur

La série de formations initiée par le Consortium Alafia, depuis l’année dernière, suit son cours. A son siège, mardi 24 mai à Cotonou, l’association a procédé au renforcement des capacités des BDS Providers, consultants et autres formateurs sur le cadre règlementaire applicable aux Sfd.
Selon son directeur exécutif, Ignace Dovi, il s’agit de ceux qui à appelés se mettre au chevet des Imf, en définissant ou en élaborant leur manuel de procédures, leurs plans d’affaires et leurs stratégies. Justifiant l’importance de cet atelier de formation et d’échanges, il a indiqué que ceux au profit desquels il est organisé, ont besoin d’être outillés. «On ne peut pas être un consultant d’un Sfd, sans pouvoir bien maîtriser les réalités de la loi, le cadre règlementaire qui lui sont applicables», a-t-il indiqué. «Je sais que vous avez déjà suivi les séances de vulgarisation de cette loi avec son décret d’application. Mais vous n’avez certainement pas eu le temps de passer en revue tous leurs aspects et que dans leur application, vous avez rencontré des difficultés», a poursuivi Ignace Dovi, s’adressant aux participants. Il les a donc exhortés à saisir l’occasion pour exposer à qui de droit, les problèmes qui se posent à eux dans l’application de la loi, afin que des réponses appropriées leur soient apportées.
Les participants ont donc évoqué leurs difficultés dans l’application, l’observance des dispositions du cadre règlementaire, dans la conception et l’élaboration d’un certain nombre de documents très utiles pour le fonctionnement des Sfd. Ils ont déjà 4 ans de pratique de cette nouvelle loi portant règlementation des Sfd dans l’espace Uémoa. Le Bénin l’a, en effet, ratifié le 26 janvier 2012.
Outre l’ensemble du cadre règlementaire et les textes généraux applicables aux Sfd, les textes spécifiques à l’activité de la micro-finance dans la zone Uémoa leur ont aussi été rappelés. Il en est de même des obligations de reporting et d’information incombant aux Sfd, des prérogatives et obligations du ministre chargé des Finances, sans oublier les prérogatives de la Bceao et de la Commission bancaire?

LIRE AUSSI:  Assemblée nationale:La 1ère session ordinaire de l’année 2015 du Parlement des jeunes lancée