Caisse communautaire rurale du Bénin : une noble vision après l’agrément

Par Fulbert Adjimehossou,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Caisse communautaire rurale du Bénin : une noble vision après l’agrément

Ccr_BeninCcr_Benin

Après un processus rigoureux. La Caisse communautaire rurale du Bénin (Ccr-Bénin) est autorisée à mener des activités de collecte d’épargne et d’octroi de crédit. L’agrément a été remis aux responsables par l’Agence nationale de surveillance des systèmes financiers décentralisés (Anssfd) le 3 décembre 2021. Et déjà, la Ccr-Bénin se lance de grands défis. « Notre vision est d’être la première caisse communautaire rurale de référence au service des populations démunies, une caisse gérée par des promoteurs engagés pour le bien-être socioéconomique en milieu rural. Notre mission est de lutter contre la faim et l’extrême pauvreté à travers une offre de services financiers de proximité », a dit Jupiter Goudou, directeur exécutif de la Ccr-Bénin. En effet, cette institution de microfinance de type coopérative a été mise en place depuis 2013. Elle répond aux besoins en services financiers de ses membres ou non et les appuie pour le développement de leurs activités génératrices de revenus.
Ayant sollicité en 2013 une autorisation d’exercice, la Ccr-Bénin a suivi avec rigueur tout le processus pour, après 8 ans, être aux normes, conformément à l’article 7 de la loi 2012-14 du 21 mars 2012 portant règlementation des systèmes financiers décentralisés. La délivrance de cette autorisation d’exercice marque aussi la fin du processus d’accompagnement des structures illégales. Sur les 25 institutions retenues, 16 ont été agréées, 4 ont vu leur dossier rejetés et cinq se sont désistées.
A l’occasion, le directeur général de l’Anssfd, Louis Biao, a félicité la Ccr-Bénin pour avoir pu se conformer à la loi. « Félicitations à vous ! En dépit du challenge, vous avez tenu bon, jusqu’au bout », a-t-il déclaré. Il a aussi insisté sur le respect des exigences liées à l’agrément. «C’est la tolérance zéro à la mal gouvernance et à la mauvaise gestion. En tout état de cause, les dispositions seront appliquées sans état d’âme. Toute votre responsabilité est engagée. Si vous accumulez des défaillances, cela peut conduire au retrait de l’agrément. Or, regardez la cible que vous servez », a-t-il insisté.
Pour sa part, la présidente du Conseil d’administration de la Ccr-Bénin, Rosemonde Atindébakou épouse Houndégla, a rassuré que les recommandations faites à l’endroit de l’institution seront respectées. « Nous avons conscience de tous les enjeux et des nouveaux défis. Je voudrais vous rassurer que nous ne faillirons pas », a-t-elle laissé entendre. La Ccr-Bénin a son siège à Bohicon. Elle dispose de 4 agences avec une vingtaine de guichets dans 8 départements

LIRE AUSSI:  Conseils @visés - La colère : une émotion qui assure notre survie