Campagne de don de sang: Benjamin Hounkpatin invite les populations au geste utile

Par Isidore Alexis GOZO ([email protected]),

  Rubriques: Santé |   Commentaires: Aucun


Face à la pénurie de produits sanguins actuellement dans les formations sanitaires, Benjamin Hounkpatin, ministre de la Santé, appelle les populations à sortir massivement pour donner de leur sang afin de sauver des vies. C’est dans le cadre d’une campagne de don de sang lancée, vendredi 16 juillet dernier à Cotonou, où l’autorité ministérielle a donné en premier l’exemple.

LIRE AUSSI:  Résilience des maladies infectieuses au Bénin: Organiser la riposte contre la résistance aux antibiotiques

Benjamin Hounkpatin, ministre de la Santé, a lancé, vendredi 16 juillet dernier, une campagne de don de sang. Et pour donner l’exemple, il a été le premier à faire le geste utile au cours de ce lancement. L’autorité ministérielle note que cette campagne permet d’assurer l’approvisionnement en produits sanguins en cette période de vacances. « Chaque année, au cours de la période de vacances scolaires, le Bénin est confronté à une pénurie de sang parce que la grosse majorité de nos donneurs est constituée d’élèves.

Il est important que nous puissions contribuer à assurer la disponibilité du produit sanguin pour sauver la vie des populations plus particulièrement des femmes et des enfants de moins de cinq ans », a-t-il fait savoir. Il indique que ce don de sang est effectué tous les trois mois pour les hommes et tous les quatre mois pour les femmes. Le ministre de la Santé annonce que la pénurie de sang a déjà commencé au niveau des formations sanitaires. Il rappelle que les pluies ont démarré et au niveau des services de pédiatrie, les enfants qui souffrent d’anémie ont besoin de sang. « Il est important que nous puissions contribuer à assurer la disponibilité du sang pour que chaque enfant, chaque femme enceinte ayant besoin de sang puissent en bénéficier », souligne-t-il.
Benjamin Hounkpatin rassure qu’en cette période de Covid-19, le don de sang s’effectue dans le respect strict des gestes barrières. Il s’avère important, à l’en croire, de respecter les conditions d’hygiène afin d’éviter d’aggraver la contamination. « Malgré le contexte de la Covid-19 qui prévaut, le don de sang doit pouvoir continuer de façon rassurante », ajoute-t-il. Le ministre de la Santé lance un appel à tous les agents de santé utilisateurs de sang et à la population âgée de 18 à 65 ans au plus, pesant au moins 50 kg et en bonne santé, à sortir massivement pour faire le geste utile.

LIRE AUSSI:  Réunion annuelle des ministres des Affaires étrangères des Pma: Les performances nationales relevées