Campagne de plantation de manguiers: Des centaines de plants mis en terre à Agbangnizoun

Par Valentin SOVIDE, AR/Zou-Collines,

  Rubrique(s): Environnement |   Commentaires: Commentaires fermés sur Campagne de plantation de manguiers: Des centaines de plants mis en terre à Agbangnizoun

Des plants de manguiers

L’Agence territoriale de développement de l’agriculture, pôle 5 (Atda 5) a procédé, jeudi 17 juin dernier, au lancement officiel de la campagne de plantation de manguiers de variété Kent et Amélie. C’était dans une ferme agricole à Agbangnizoun.

LIRE AUSSI:  Campagne de commercialisation des amandes de karité : N’Dali accueille la cérémonie officielle de lancement

La campagne de plantation de manguiers de variétés Kent et Amélie a été lancée sur la ferme du producteur Septime Alavo à Towéta, arrondissement de Tanvè à Agbangnizoun. A l’occasion, plusieurs agriculteurs intervenant dans cette filière naissante se sont mobilisés pour recevoir des plants de ces variétés.
Le maire d’Agbangnizoun, Clétus Kouholi et le préfet du Zou, Firmin Kouton, présents à ce lancement de la campagne, se sont dits heureux du choix porté sur Agbangnizoun dans le Zou qui est une zone de forte production de mangues de variétés locales. La pratique de l’arboriculture fruitière dans la zone est une réalité.
Ce choix est encore une source de motivation pour les producteurs qui s’investissent déjà pour augmenter en quantité et en qualité la production de la commune.
Françoise Assogba Komlan, secrétaire générale du ministère en charge de l’Agriculture, en procédant au lancement officiel de cette campagne, annonce que cette filière trouve toute sa pertinence dans la diversification des produits d’explortation du Bénin. Le but visé, précise-t-elle, est de conjuguer au passé le spectacle lugubre des pertes post-récoltes énormes de mangue dont les conséquences économiques sont importantes et de développer une filière mangue à l’exportation, couplée à une transformation locale de grande envergure. Et elle lance un défi: « Il s’agit pour nous d’atteindre à l’horizon 2024, 4 000 ha de plantations pour une production annuelle de 24 000 tonnes de mangues de variétés Kent et Amélie et d’en exporter 5 000 tonnes ».
Pour accompagner cette ambition, il a été remis à plusieurs agriculteurs des tricycles devant faciliter les travaux dans les fermes. C’est l’Atda 5 qui a subventionné au profit des producteurs les plants à hauteur de 60 % et qui a offert les six (6) tricycles aux pépiniéristes du pôle 5.
Eustache Dégnissodé, porte-parole des bénéficiaires des matériels, se réjouit quant à lui, de ce geste du gouvernement à leur endroit. « En mettant à notre disposition ce lot de matériel, vous venez une fois d’illustrer votre volonté et votre engagement à promouvoir véritablement les filières agricoles au Bénin », a indiqué Eustache Dégnissodé.
Il est à noter qu’après la cérémonie de lancement de la campagne et la remise des tricycles aux pépiniéristes, les autorités présentes ont procédé à la mise en terre symbolique des plants.

LIRE AUSSI:  Lutte contre les changements climatiques: Boni Yayi propose une autorité mondiale de régulation du climat