Campagne du duo Talon-Talata dans le Mono – Couffo: Bruno Amoussou lance l’assaut final pour le K.-O

Par Claude Urbain PLAGBETO,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Campagne du duo Talon-Talata dans le Mono – Couffo: Bruno Amoussou lance l’assaut final pour le K.-O


Le président de l’Union progressiste (Up) a appuyé, ce jeudi, les groupes de campagne qui ratissent large pour le duo Talon-Talata. A Comè, Bopa et Athiémé, l’assaut final est lancé en vue d’un K.-O., dimanche prochain.

LIRE AUSSI:  Tournée du ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche: D’importantes réalisations de l’Uemoa au profit des producteurs visitées

Les militants de l’Union progressiste (Up) n’ont pas de doute pour la réélection du président Patrice Talon par K.O. c’est-à-dire dès le premier tour du scrutin, dimanche prochain. Ils en ont donné l’assurance au président du parti, Bruno Amoussou, venu les galvaniser, ce jeudi.
Dopées par la présence de ce dernier, les coordinations communales de campagne de Comè, Bopa et Athiémé affirment, par la voix de leurs porte-parole respectifs, que la victoire est acquise pour le duo Talon-Talata. Le député Euric Guidi n’en veut pour preuve que la forte adhésion et la synergie d’actions notées autour de cette candidature depuis plusieurs semaines, et surtout le travail de fourmi abattu sur le terrain par les lieutenants de l’Up.
La mobilisation est grande à toutes les étapes. Avec la sagesse et la pertinence des idées qu’on lui connaît, ce leader éclairé, politicien avisé, explique pourquoi il faut se rallier à la ‘’vague bleue’’. Le choix du président Patrice Talon n’est ni anodin ni le fait d’un hasard, assure Bruno Amoussou. Il a été identifié au niveau du parti comme celui qui peut définir une politique permettant de diminuer, voire d’éradiquer les difficultés des différentes couches sociales, souligne celui qui est affectueusement appelé Le Renard de Djakotomey.
Non seulement, c’est le duo qui a l’expérience du pouvoir au sommet de l’Etat, mais c’est également celui dont le projet de société est structuré autour des besoins spécifiques d’emploi de la jeunesse, d’infrastructures routières, sportives et marchandes, poursuit-il. « Ce qu’il a démontré en cinq ans, nous donne l’espoir que c’est lui qui peut trouver des solutions à nos difficultés en vue du développement de notre pays», justifie Bruno Amoussou.
« Vous devez confirmer que nous souhaitons aller loin, par la qualité du vote et le nombre de personnes qui sortiront» lance-t-il aux militants, en guise d’assaut final pour une «victoire écrasante». Ainsi, l’Up confirmera une fois encore qu’il reste le premier parti au Bénin en termes de nombre d’élus parlementaires, communaux et municipaux.
Pour Mathurin Coffi Nago, coordonnateur départemental de l’Up dans le Mono, il n’est pas question d’arrêter la dynamique actuelle : « Le développement, ça y est ! ». « Ce qui a été fait en cinq ans est titanesque et les perspectives sont prometteuses pour sortir le Bénin du sous-développement», selon lui.
Patrice A. G. Talon et Mariam Chabi Z. Talata, c’est le meilleur duo en lice, fait comprendre Pascal Zantou, coordonnateur communal de l’Up à Athiémé .

LIRE AUSSI:  Actualisation du fichier électoral national: L’enrôlement des citoyens rétablis ou omis lancé