Campagne électorale: La coproduction de la sécurité et la prévention des violences

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Campagne électorale: La coproduction de la sécurité et la prévention des violences


Pour une sensibilisation des populations pour qu’elles participent mieux à la coproduction de la sécurité et à la prévention des violences en période électorale, des professionnels des médias des Collines et des départements du septentrion renforcent leurs capacités, les lundi 29 et mardi 30 mars à Parakou. C’est une initiative du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique soutenue par la Fondation Hanns Seidel, dans la perspective de la présidentielle du 11 avril prochain.

LIRE AUSSI:  Contentieux électoral: Le Br perd un siège à Adja-Ouèrè (La reprise de l’élection du maire et de ses adjoints ordonnée)

Le ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique appréhende bien le rôle de la presse dans l’implication des populations à la coproduction de la sécurité et à la prévention des violences en période électorale au Bénin. Il a décidé d’organiser, au cours de la période du 29 mars au 2 avril, un atelier de formation au profit de ses acteurs. Venus surtout des radios communautaires des Collines et des quatre départements du septentrion, une trentaine d’entre eux prennent part depuis lundi 29 mars à Parakou, à la première session de ladite formation.
Prévu pour s’achever hier mardi, l’atelier vise à renforcer leurs capacités pour leur meilleure participation à la sécurité dans un contexte électoral et à la prévention des heurts électoraux. Il permettra d’améliorer la collaboration entre la Police républicaine et les professionnels des médias qu’ils sont.
« La coproduction de la sécurité : rôle et responsabilité des acteurs de la communication », « Quelle conduite déontologique pour une couverture médiatique responsable de l’élection présidentielle ? », ou encore, « Relation police-médias pour une meilleure communication en matière de sécurité de proximité», telles sont les différentes communications présentées. La quatrième qui porte sur le thème « Obligations et responsabilités des journalistes dans la diffusion de l’information en contexte électoral », a été développée par le procureur de la République du tribunal de Parakou.
Les professionnels des médias avaient à leurs côtés, le représentant du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, le commissaire général de police, Mouhamed Saké. Il y avait également les directeurs départementaux, ainsi que des commissaires de la Police républicaine des Collines et du septentrion.

LIRE AUSSI:  Lutte contre l’essence de contrebande: En finir avec le commerce du ‘’kpayo’’ tout en sauvant ses acteurs